/finance/business
Navigation

Plus de 2 G$ déjà investis: la Caisse veut éviter le départ de nos entreprises technos

La Caisse veut éviter le départ de nos entreprises technos

Bloc réalité virtuelle casque VR
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Pour éviter que nos entreprises technos quittent le Québec après avoir obtenu du financement des Américains, la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) entend investir davantage que les 2 milliards $ actuels.

« Nos entreprises de pointe étaient souvent obligées de déménager lorsqu’elles cherchaient et obtenaient du financement, notamment auprès des Américains », souligne Thomas Birch, vice-président fonds et technologies de la Caisse.

Bon rendement

Les deux milliards $ investis dans les fonds et les entreprises technologiques du Québec par la CDPQ représentent plus ou moins 1 % de la valorisation de l’institution. Cette somme et les équipes qui gèrent les fonds sont appelées à grossir à la Caisse. En plus de générer un bon rendement, qu’il préfère garder confidentiel, l’objectif est de « garder les sièges sociaux et les emplois ici, au Québec », dit M. Birch.

Études à l’appui, la Caisse a compris, il y a trois ou quatre ans, qu’il manquait de financement au Québec pour le démarrage et, surtout, le financement des entreprises après les premières rondes de financement A ou B. D’où la mise sur pied de l’équipe qui gère maintenant une vingtaine de gestionnaires qui dirigent une trentaine de fonds.

Prudence et patience

« Nous investissons dans des fonds afin d’évaluer la progression des entreprises, explique le vice-président. Comme ça nous savons très bien dans quoi on s’embarque quand vient le moment d’investir directement dans une société comme nous l’avons fait dans Lightspeed (solutions de commerce électronique) ou Hopper (outil de recherche des vols les moins chers). »

Impliquée dans le capital de risque de plus ou moins 660 entreprises, dont 80 % sont des québécoises, la CDPQ fait la liste des 50 sociétés les plus prometteuses par année et en choisit quatre ou cinq pour investir directement.