/finance/news
Navigation

Votre pot médical remboursé par votre assureur collectif

Medical marijuana icons
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Votre assureur collectif va bientôt reconnaître les vertus du pot thérapeutique. Certains le remboursent même déjà !

Les temps changent, chantait autrefois Bob Dylan. C’est plus vrai que jamais dans le monde plutôt conservateur de l’assurance. Au moins deux assureurs majeurs, Sun Life et Desjardins, rembourseront ou entendent rembourser la marijuana thérapeutique.

Alors que certains employeurs, il n’y a pas si longtemps, imposaient des tests de dépistage du pot, la Financière Sun Life va inclure, dès le 1er mars, le cannabis médical comme couverture optionnelle dans ses divers régimes d’assurance collective. Sun Life administre des programmes d’assurance collective pour plus de 22 000 entreprises canadiennes.

L’assureur affirme avoir « réexaminé sa position en fonction des preuves médicales actuelles » en se basant sur des études cliniques. Il remboursera donc le cannabis médical pour des douleurs aiguës ou réfractaires, ou les nausées et vomissements causés par les traitements anti-cancer, la douleur neuropathique ou les symptômes de spasticité liés à la sclérose en plaques, la douleur liée à l’arthrite rhumatoïde ou le VIH/SIDA ainsi que les patients en soins palliatifs.

Desjardins l’envisage

Dans un courriel, Desjardins confirme « envisager d’ajouter la couverture de marijuana médicale afin de répondre aux attentes et inquiétudes des preneurs de régime ». Mais la filiale en assurance vie de Desjardins va attendre certaines décisions du gouvernement du Québec dans le domaine. En parallèle, le gouvernement Couillard est en plein processus d’instaurer la réglementation qui encadrera l’usage du cannabis récréatif.

La prestation maximale annuelle varie entre 1500 $ et 6000 $ par assuré.

Desjardins considère déjà le cannabis thérapeutique comme admissible au remboursement, par l’entremise d’un compte de frais de santé. Ce type de compte est offert par de nombreux régimes collectifs et consiste en une enveloppe annuelle fixe, de 500 $, 800 $, 1000 $ ou plus, dans laquelle l’employé peut se faire rembourser les services ou médicaments de son choix, parmi une liste affichée par l’assureur.

Des questions

Mais si vous envisagez de soumettre vos reçus dès aujourd’hui, il y a loin de la coupe aux lèvres. Votre assureur collectif est-il un de ceux qui acceptent de rembourser le cannabis médical, même si ce traitement n’affiche aucun numéro de médicament (DIN) ? L’administrateur du régime l’a-t-il proposé et les employés ont-ils accepté le programme qui englobe un tel remboursement ?

Un usager moyen de cannabis thérapeutique peut dépenser plusieurs centaines de dollars par mois pour acheter cette drogue.

Conseils

  • Pour pouvoir obtenir un remboursement, le cannabis médical doit être prescrit par un médecin en fonction d’une condition médicale reconnue par l’assureur.
  • Vous devez vous inscrire et n’acheter que chez un fournisseur reconnu par Santé Canada.
  • Certains assureurs collectifs offrent déjà le remboursement de marijuana thérapeutique de manière sélective, sous certaines restrictions. Informez-vous auprès de votre employeur.