/news/currentevents
Navigation

Plus de saisies de drogues et d’armes

Les citoyens se sont davantage fait prendre avec du cannabis, des coups-de-poing américains et des couteaux

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le nombre de saisies de drogues et d’armes illégales à la frontière canadienne par les agents a explosé depuis 2013. Une tendance qui inquiète les experts à l’aube de la légalisation du cannabis.

Visiblement, les agents frontaliers canadiens ne sont pas à l’aube de manquer de travail.

Entre 2013 et 2017, le nombre de saisies de drogues de toutes sortes est passé de 9424 à 14 088 aux ports d’entrée du pays, selon des données fournies au Journal par l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC). C’est seulement en 2016 qu’on a remarqué une plus grande quantité de saisies de substances illicites (18 442), soit presque le double de l’année précédente.

Parmi les drogues les plus saisies, c’est la marijuana qui trône au sommet. On a trouvé plus de cannabis par les agents frontaliers que de toutes les drogues de synthèse combinées.

Banalisation

Ce bond soudain depuis 2016 des saisies de marijuana, dont le transport par la poste a aussi explosé en popularité au cours des dernières années selon les données de l’ASFC, n’étonne aucunement la criminologue Maria Mourani.

« On remarque que l’augmentation des saisies de cannabis est survenue en même temps que le gouvernement fédéral a commencé à parler de la légalisation. Donc, plusieurs personnes qui ne l’auraient jamais fait avant ont commencé à en commander de l’étranger en se disant que c’était déjà légal. On assiste à la banalisation de cette drogue », analyse-t-elle.

Selon le président du syndicat des agents frontaliers canadiens, Jean-Pierre Fortin, la tendance n’est pas près de se renverser.

« Avec la popularité croissante des envois de la drogue par la poste et le trafic de drogues synthétiques, c’est certain que les saisies vont continuer à grimper en flèche. Il nous faut plus d’agents et plus d’informations partagées avec les Américains pour y faire face », lance-t-il.

Pour sa part, l’ASFC a répété qu’elle n’avait pas d’explications pour ces phénomènes et qu’elle « ne commentait pas les tendances de saisies d’articles ».

Plus d’armes

De plus, les agents de l’ASFC saisissent de plus en plus d’armes de toutes sortes que certaines personnes tentent de faire entrer illégalement au pays. Depuis cinq ans, le nombre d’interceptions a presque doublé, pour atteindre 4560 en 2017.

Parmi les objets violents les plus couramment confisqués en 2017, on retrouve les coups-de-poing américains et les couteaux papillons ou à ouverture automatique, tous illégaux au Canada.

À propos des armes à feu, les douaniers ont saisi 166 armes de poing et une centaine de pistolets semi-automatiques ou revolvers l’an dernier.

Or, autant l’ASFC que les experts consultés par Le Journal peinent à expliquer pourquoi les agents frontaliers retrouvent plus de ces armes à la frontière. Selon Mme Mourani, il se pourrait simplement que les agents ouvrent de plus en plus la bonne boîte au bon moment.

« Le Centre national de ciblage de l'ASFC collabore avec nos partenaires internationaux pour identifier les personnes et les marchandises à risque élevé avant leur arrivée à nos frontières dans tous les modes de transport », dit pour sa part un porte-parole de l’ASFC, Nicholas Dorion.

Objets interceptés

<b>Stéroïdes</b><br />633 saisies
Photo courtoisie
Stéroïdes
633 saisies
<b>Pistolet semi-automatique</b><br />53 saisies
Photo Fotolia
Pistolet semi-automatique
53 saisies
<b>Arme de poing</b><br />166 saisies
Photo courtoisie
Arme de poing
166 saisies
<b>Gaz lacrymogène ou vaporisateur de poivre</b><br />269 saisies
Photo Fotolia
Gaz lacrymogène ou vaporisateur de poivre
269 saisies
<b>Couteaux papillons</b><br />1285 saisies
Photo courtoisie
Couteaux papillons
1285 saisies
<b>Cocaïne</b><br />360 saisies
Photo Fotolia
Cocaïne
360 saisies

Top 5 des armes prohibées

  • Coups-de-poing américains 1420 saisies
  • Couteaux papillons 1285 saisies
  • Couteaux à ouverture automatique 429 saisies
  • Matraques électriques 326 saisies

Total des armes prohibées saisies 4091

Types d’armes à feu prohibées

  • Revolvers 52 saisies

Top 5 des drogues

  • Marijuana 5520 saisies
  • Drogues de synthèse 4614 saisies
  • Catha edulis (khat) 1413 saisies
  • Stéroïdes 633 saisies

Total des drogues et substances chimiques saisies 14 088

Source : Agence des services frontaliers du Canada, 2017