/weekend
Navigation

Rendez-vous Québec Cinéma: huit films à voir

Coup d'oeil sur cet article

La 36e édition des Rendez-vous Québec Cinéma (RVQC) qui bat son plein depuis quelques jours à Montréal propose un survol de la dernière année du cinéma québécois parmi une sélection de plus de 300 films dont plusieurs sont présentés en primeur. En voici huit à ne pas manquer­­­­.

Chien de garde

Photo courtoisie

Choisi comme film de clôture pour les Rendez-vous cette année, ce premier long métrage de la cinéaste Sophie Dupuis raconte l’histoire de deux frères (Jean-Simon Leduc et Théodore Pellerin) qui habitent avec leur mère (Maude Guérin) dans un petit appartement de Verdun et qui tentent de survivre dans le milieu du trafic de la drogue en faisant des petits boulots pour leur oncle trafiquant de drogue (Paul Ahmarani). À noter que la chanteuse Marjo joue un petit rôle dans le film.

► Samedi 3 mars à 19 h au Cinéma Impérial


Grand Cru

Photo courtoisie

Dans ce documentaire, le réalisateur David Eng propose un portrait du poète montréalais Pascal Marchand, qui est devenu vigne­ron de renommée mondiale à la suite d’un voyage en Bourgogne en 1983.

► Jeudi à 18 h au Cinéma Quartier Latin


Chuck

Photo courtoisie

Les RVQC offrent la chance de voir sur grand écran ce second film américain du cinéaste québécois Philippe Falardeau (Monsieur Lazhar) qui est malheureusement passé un peu inaperçu lors de sa sortie en salle en mai dernier. L’acteur Liev Schreiber y joue le rôle de Chuck Wepner, un boxeur méconnu qui a inspiré Sylvester Stallone pour le personnage de Rocky Balboa.

► Samedi 24 février à 21 h au Cinéma Quartier Latin


Ce silence qui tue

Photo courtoisie

En 2014, la GRC révélait un rapport à la conclusion sans appel : 1181 femmes autochtones avaient disparu ou été assassinées. Dans un documentaire brûlant d’actualité, la réalisatrice Kim O’Bomsawin a rassemblé les témoignages de femmes autochtones des quatre coins du pays pour tenter de faire la lumière sur cette réalité troublante.

► Mardi à 18 h au Quartier Latin et mercredi à 20 h à la Cinémathèque québécoise


Blade Runner 2049

Photo courtoisie

Cette suite du classique de science-fiction réalisée par le Québécois Denis Villeneuve est depuis peu en DVD et en vidéo sur demande, mais c’est certainement lorsqu’on le voit sur grand écran que ce film puissant et grandiose impressionne le plus. D’où l’intérêt de cette projection de Blade Runner 2049, qui aura lieu la veille de la cérémonie des Oscars où le film est en nomination pour cinq prix.

► Samedi 3 mars à 21 h 45 à la Cinémathèque québécoise


Après Coup

Photo courtoisie

Laurent Lucas, Laurence Dauphinais et Natacha Mitrani se partagent la vedette de ce quatrième long métrage du cinéaste montréalais Noël Mitrani (Sur la trace d’Igor Rizz) qui raconte l’histoire d’un père de famille traumatisé par la mort accidentelle de l’amie de sa fille de huit ans, qui a été fauchée par une voiture en sortant de chez lui.

► Lundi à 18 h 15 au Cinéma Quartier Latin


Louis ! Louis ! Louis !

Photo courtoisie

Il s’appelle Louis Grégoire, mais les habitués d’émissions de lignes ouvertes sportives à la radio le connaissent sous le nom de « Louis de Ville Mercier ». Pour son documentaire Louis ! Louis ! Louis !, le réalisateur Philippe Frenette-Roy a brossé­­­ un portrait de cet homme attachant qui a passé pas moins de 6000 appels sur les tribunes sportives à la radio depuis les années 1970.

► Lundi à 17 h 15 à la Cinémathèque québécoise


Au clair de la lune

Photo courtoisie

Trente-cinq ans après sa sortie en salles, ce film du cinéaste André Forcier, dit « l’enfant terrible du cinéma québécois », sera présenté aux festivaliers dans une version récemment restaurée par Éléphant : mémoire du cinéma québécois.

► L’événement a lieu mercredi à 19 h 30 à la Cinémathèque québécoise, en présence de Michel Côté et d’André Forcier