/news/health
Navigation

Des policiers expliquent que la marijuana entraînerait une croissance mammaire

Des policiers expliquent que la marijuana entraînerait une croissance mammaire
Cris Faga/Future Image/WENN.com

Coup d'oeil sur cet article

Des policiers de la région de York, au nord de Toronto, ont expliqué à des élèves du secondaire que fumer de la marijuana entraînait une diminution de la testostérone et une augmentation de la croissance mammaire chez les hommes.

Le 16 février dernier, des agents se sont rendus au siège du Conseil scolaire de la région de York afin d’animer une séance de sensibilisation aux dangers de la drogue pour des élèves du secondaire.

Selon des informations rapportées par CP24, l’un d’entre eux aurait expliqué aux adolescents qu’«il existe des études selon lesquelles la consommation de marijuana entraînerait une diminution de la testostérone».

«On constate que 60 % des jeunes de 14 ans développent de la poitrine», aurait-il ajouté.

Un porte-parole de la police a indiqué à CP24 que les agents ont «reconnu leurs erreurs» et que le policier en question s’était «mal exprimé».

Dans un tweet publié mardi soir, le service de police de la région de York a déclaré ne pas être «des spécialistes de la santé» tout en affirmant que «la marijuana ne provoque pas de croissance mammaire accrue chez les hommes».

«Nous sommes au courant de la présence d’informations erronées chez nos agents. Nous travaillons pour y remédier».