/sports/jo
Navigation

Les Allemands croient au miracle

On peut comprendre les Allemands d’être au septième ciel après leur victoire contre les indisciplinés du Canada.
Photo Ben Pelosse On peut comprendre les Allemands d’être au septième ciel après leur victoire contre les indisciplinés du Canada.

Coup d'oeil sur cet article

GANGNEUNG  |  Pour la première fois aux Olympiques, les Allemands ont atteint la finale du tournoi de hockey.

Ça a dû fêter fort dans les chaumières de la Bavière. « Marcus, bitte ein gutes Bier ! »

On peut comprendre les Allemands d’être au septième ciel après leur victoire contre les indisciplinés du Canada.

Le plus dur reste à venir toutefois. Ils ne l’auront pas facile contre les Russes et leurs stars de la KHL. Reste que les Allemands ont le mérite de s’être rendus pas mal plus loin que les observateurs l’avaient prévu.

« Avant que le tournoi débute, nous voulions opposer une bonne résistance à nos adversaires, être une équipe à battre », a dit l’attaquant Marcus Kink, un produit de l’Adler Mannheim dans la DEL.

« Personne ne croyait en nous quand on a affronté la Suède. On a gagné en prolongation. Puis personne ne croyait en nous avant notre match contre le Canada.

« Maintenant, personne ne va croire en nous contre les Russes. Mais si vous nous posez la question, on vous répondra que le miracle est possible. »

Un rêve

Après s’être donné une avance de 4 à 1, les Allemands ont eu chaud, laissant le Canada revenir de l’arrière. La troupe de Willie Desjardins a inscrit deux buts en troisième période, et a continué d’attaquer la cage de Danny Aus Den Birken jusqu’à la fin, mais ce ne fut pas suffisant.

« On comptait les secondes en fin de rencontre », de dire David Wolf, qui est coéquipier de Kink à Mannheim, et qui avait joué quelques rencontres dans la LNH avec les Flames de Calgary en 2014-2015.

« Personnellement, je vis un rêve. Quand j’étais tout petit, je voulais porter l’uniforme de l’Allemagne. Maintenant, j’ai la chance d’aider mon pays à remporter la médaille d’or aux Jeux olympiques. C’est incroyable. »