/news/currentevents
Navigation

Crimes à caractère sexuel, l'ex-chef cuisinier François Robert subit son enquête préliminaire

François Robert
Photo d'archives François Robert fait face à quatorze chefs d’accusation de nature sexuelle.

Coup d'oeil sur cet article

Un ancien chef cuisinier et ex-chroniqueur culinaire à Salut, Bonjour ! week-end a subi son enquête préliminaire en lien avec quatorze chefs d’accusation de nature sexuelle posés à l’égard de jeunes garçons et ce, sur une période de dix ans.

François Robert, tout de gris vêtu, s’est présenté, lundi matin, pour entendre ce que les présumées victimes avaient à raconter sur les gestes qui lui sont reprochés.

Dans le cadre de l’enquête, deux jeunes hommes, qui au moment des faits avaient entre 13 et 15 ans, sont venus raconter au juge René de la Sablonnière comment et où ils avaient fait la rencontre de l’homme de 52 ans.

Toutefois, comme une ordonnance de non-publication a été demandée par Me Marc Delisle, l’avocat qui représente Robert, rien de ce qui a été raconté ne peut être diffusé.

Quatorze chefs d’accusation

En tout, l’homme fait face à quatorze chefs d’accusation, soit pour des contacts sexuels, des incitations à des contacts sexuels, du leurre, de l’obtention de services sexuels moyennant rétribution et pour agression sexuelle.

Comme le renvoi à procès n’était pas contesté, Robert a été cité sur l’ensemble des chefs d’accusation portés contre lui et il a choisi un procès devant juge seul.

À ce dossier va se joindre celui de 2016 où l’on reproche à François Robert d’avoir leurré un enfant de moins de 14 ans en avril 2008 à Trois-Rivières.

Rappelons qu’en août 2011, François Robert, alors accusé d’avoir commis des actes sexuels sur un mineur, avait été acquitté lors de l’ouverture de son enquête préliminaire au palais de justice de Laval.

Le juge Gilles Garneau avait alors rendu ce verdict parce que, pour une seconde fois, la Couronne n’avait pas été en mesure de faire entendre son principal témoin puisque ce dernier n’était pas apte psychologiquement de se présenter devant le tribunal.