/sports/hockey/canadien
Navigation

La période sombre que traverse le CH s’apparente à celle de la fin du siècle dernier

À plusieurs points de vue, la saison 2000-2001 du Canadien fut la pire

Saku Koivu a connu les années de misère du Canadien.
Photo d'archives Saku Koivu a connu les années de misère du Canadien.

Coup d'oeil sur cet article

Pour certains, l’hiver de misère qui s’achève s’apparente à celui de 2011-2012. À l’instar de cette saison ponctuée d’un ménage derrière le banc et au sein de la direction de l’équipe, le Canadien n’a pas fait long feu dans la course aux séries éliminatoires. Cependant, la période sombre que traverse le Tricolore s’apparente davantage à celle de la fin du siècle dernier.

Au cours des trois dernières années, le Canadien n’a pris part qu’à une seule ronde éliminatoire. Il s’agit de la pire séquence depuis les trois exclusions consécutives de 1999, 2000 et 2001. Des campagnes au cours desquelles les Montréalais avaient respectivement récolté 75, 83 et 70 points.

Les 70 points de 2000-2001 constituent toujours la pire récolte du Tricolore dans un calendrier d’au moins 74 matchs.

En jetant un coup d’œil d’un peu plus près à cet hiver, on constate plusieurs points similaires avec l’actuelle saison de la troupe de Claude Julien.

Brian Savage, en faisant scintiller la lumière rouge à 21 reprises, avait été l’unique marqueur de 20 buts de l’équipe.

Aucun joueur n’avait atteint le plateau des 50 points, Saku Koivu et Oleg Petrov ayant vu le compteur s’arrêter à 47.

Jusqu’à présent, seul Brendan Gallagher, avec ses 26 buts, a franchi ce plateau. Et, avec 44 points chacun, Alex Galchenyuk et lui sont les seuls à pouvoir aspirer à la marque des 50.

Un défilé de 46 joueurs

De plus, quelques rouages importants de la formation avaient vu leur saison être ralentie par les blessures. Les joueurs du Canadien avaient raté 531 rencontres en raison de blessures.

Par exemple, Koivu n’avait disputé que 54 matchs, Martin Rucinsky avait été limité à 57 rencontres et Savage avait revêtu son uniforme pendant seulement 62 joutes.

Ce qui rappelle ce que le Tricolore a vécu cette saison avec Carey Price, Shea Weber et Max Pacioretty.

L’hécatombe avait frappé tellement fort que 46 joueurs avaient disputé au moins un match dans l’uniforme bleu-blanc-rouge, dont quelques patineurs obscurs. Qui se souvient de Johan Wite­hall, Andre Bashkirov et Juha Lind ?

D’ailleurs, 11 joueurs, dont ce trio, n’ont plus jamais joué un seul autre match dans le circuit Bettman.

Devant 17 500 spectateurs

En raison de la chute amorcée quel­ques saisons plus tôt, les foules ne se bousculaient pas aux portillons de l’amphithéâtre qui portait alors le nom de Centre Molson.

Seulement 13 des 41 matchs à domicile avaient été disputés à l’intérieur d’un édifice bondé. Même la rencontre inaugurale n’avait pas fait salle comble. À peine 20 108 spectateurs s’étaient présentés.

Cette saison désastreuse avait eu une incidence sur la suivante. En 2001-2002, le Canadien n’avait enregistré que huit salles combles. Mais le pire, c’est qu’une demi-douzaine de rencontres avaient attiré à peine quelque 17 500 spectateurs.

Il avait fallu quelques stratégies de marketing de Ray Lalonde et une victoire surprise du Canadien au premier tour contre les Bruins, champions de l’Association de l’Est, au printemps, pour amorcer le virage et mettre en place la machine à imprimer de l’argent qu’allait devenir le Tricolore au cours des 15 années suivantes.

 

DES CHIFFRES RÉVÉLATEURS


PIRES SAISONS DU CANADIEN (74 MATCHS ET +)

  • 2000-2001 : 70 pts
  • 1983-1984 : 75 pts
  • 1998-1999 : 75 pts
  • 1996-1997 : 77 pts
  • 2002-2003 : 77 pts
  • 2011-2012 : 78 pts

JOUEURS QUI N’ONT PLUS JOUÉ DANS LA LNH APRÈS LEUR SÉJOUR AVEC LE CH EN 2000-2001

  • Andre Bashkirov
  • Éric Bertrand
  • Enrico Ciccone
  • Xavier Delisle
  • Matthieu Descôteaux
  • Éric Fichau
  • Matt Higins
  • Juha Lind
  • Barry Richter
  • Darryl Shannon
  • Johan Witehall

ASSISTANCES

SAISON SALLES COMBLES (SUR 41) MOYENNE
1998-1999 16 20 741
1999-2000 13 20 206
2000-2001 13 20 105
2001-2002 8 20 028
2002-2003 25 20 673
2003-2004 24 non disponible

 

COMPARAISON ENTRE DEUX SAISONS

STATISTIQUES (APRÈS 71 MATCHS) 2000-2001 2017-2018
Victoires 28 26
Points 70 64
Marqueur de 20 buts Brian Savage (21) Brendan Gallagher (26)
Meilleurs pointeurs Saku Koivu et Oleg Petrov (47) Brendan Gallagher et Alex Galchenyuk (44)
Nombre de matchs ratés en raison de blessures 531 288
Nombre de joueurs 46 37