/news/currentevents
Navigation

Les recherches pour retrouver le petit Ariel reprennent du début

Coup d'oeil sur cet article

Le petit Ariel Jeffrey Kouakou, 10 ans, demeure introuvable depuis sa disparition, lundi midi, malgré les fouilles sur un vaste périmètre. De leur côté, les parents peuvent compter sur le soutien de plusieurs bénévoles, qui participent aux recherches.

«C'est mon cœur qui est en train de parler. Je souffre! Lance la mère de l’enfant, Noëlla Bibier. Ça fait quatre jours que je ne dors pas. Mon fils me manque!»

À nouveau, les policiers ne ménagent aucun effort pour retrouver l'enfant dont on est sans nouvelles. Sur la rue Valmont, où réside le jeune garçon, presque toutes les résidences arborent l’avis de disparition.

Vendredi, les policiers ont décidé de reprendre l'enquête depuis le début, en commençant par la résidence du garçon et en élargissant dans un rayon de 400 mètres. Ils ont refait du porte-à-porte, revérifié la présence de caméras de surveillance, pour voir s'il n'y aurait pas un élément qui leur aurait échappé.

Les enquêteurs repassent au peigne toutes les informations reçues depuis le début.

Depuis l’obtention des images de caméras de surveillance, montrant l’enfant marchant dans la rue, et du témoignage d’une femme qui a vu l’a vu dans le parc des Bateliers, rien n’a permis de faire avancer l’enquête.

Pas d’indice n’est apparu, ou encore de pièce de vêtements d’Ariel.  

«On demande à toute personne qui aurait de l’information de se présenter au poste de commandement (situé sur le boulevard Gouin) ou de composer le 911», a indiqué Jean-Pierre Brabant, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal.

Les enquêteurs du SPVM n’écartent toujours aucune hypothèse.

Ariel Jeffrey Kouakou
Photo courtoisie
Ariel Jeffrey Kouakou

Toute information pertinente peut être transmise de façon confidentielle en composant le 514 393-1133 ou le 911.