/sports/hockey/canadien
Navigation

Beaucoup trop lents

Tomas Plekanec disputait hier un premier match contre son ancienne équipe.
Photo AFP Tomas Plekanec disputait hier un premier match contre son ancienne équipe.

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien en a connu de mauvaises périodes au cours de la saison. La deuxième de cette visite à Toronto fut sans doute l’une des pires.

« C’est inacceptable. En deuxième période, nous étions lents, paresseux et l’espace entre l’adversaire et nous était beaucoup trop grand. Nous étions lents à prendre notre position, nous étions lents à nous défendre... et la liste continue. » – Jeff Petry

Des 11 jeux blancs que le Canadien a subis cette saison, sept l’ont été sur des patinoires adverses. D’ailleurs, son dossier de 9-23-4 est le pire de tout le circuit loin de la maison.

« On n’a pas de réponse à cette question pour le moment. C’est toujours plus difficile de jouer sur la route parce que l’adversaire se nourrit de la foule lorsque tu commets une erreur. Nous n’avons pas connu beaucoup de matchs au cours desquels nous avons été en mesure de coller quelques bonnes présences. Encore une fois, ce fut le cas ce soir. » – Brendan Gallagher

Jamais, au cours de la rencontre, le Canadien n’a été en mesure de rivaliser avec la vitesse des Maple Leafs.

« Il nous est arrivé trop souvent de passer 40 ou 50 secondes dans notre territoire. Ça finit par t’épuiser. Nous n’étions pas capables de nous rendre à la rondelle, de gagner des batailles et de gagner des courses. Difficile de connaître du succès quand tu cours autant après la rondelle. » – Brendan Gallagher