/finance
Navigation

Un cocktail explosif dans la NFL

Pizza, football et politique ne font pas bon ménage

Tom Brady
Photo AFP Tom Brady

Coup d'oeil sur cet article

Les entreprises désirant accroître les ventes de leurs produits se tournent souvent vers des partenariats avec des ligues ou des équipes sportives. La concurrence est particulièrement féroce lorsqu’il est question de bières, de boissons gazeuses, de voitures et de compagnies d’assurance. On peut ajouter la pizza à cette liste, comme en témoignent de récents événements.

Les partisans de la NFL ont sûrement déjà vu John Schnatter, mieux connu sous le nom de Papa John. Schnatter est le fondateur et ancien principal dirigeant de Papa John’s, quatrième chaîne de pizzérias en importance aux États-Unis.

John Schnatter
Photo Marcocchi Giulio
John Schnatter

Son entreprise est surtout connue pour produire la « pizza officielle de la NFL » depuis 2010. C’était du moins le cas jusqu’à tout récemment, puisque la NFL et Papa John’s ont annoncé avoir mutuellement mis fin à leur entente, qui devait se conclure au terme de la saison 2020.

On a donc pu assister à une première. En effet, jamais auparavant une entreprise n’avait mis fin à son partenariat avec la NFL avant la date prévue. Généralement, les commanditaires cherchent plutôt par tous les moyens à s’associer à long terme à la ligue sportive la plus populaire et la plus influente en Amérique du Nord.

La NFL souhaitait-elle s’éloigner de la pizza pour miser sur d’autres produits ? Il est permis d’en douter puisque moins de 24 heures après l’annonce conjointe avec Papa John’s, la NFL confirmait avoir conclu une entente avec un nouveau commanditaire, soit Pizza Hut.

L’effet Trump

Si l’on cherche la raison derrière la fin abrupte de l’association NFL-Papa John’s, il faut plutôt regarder du côté des opinions politiques de John Schnatter.

Donald Trump
Photo AFP
Donald Trump

Fier républicain, le fondateur de Papa John’s a joint sa voix à celle du président Donald Trump l’automne dernier en critiquant ouvertement les joueurs de la NFL qui s’agenouillent durant l’hymne national afin de dénoncer les injustices raciales aux États-Unis. Plus précisément, lors d’une conférence téléphonique avec ses investisseurs, Schnatter a blâmé les joueurs en question pour la baisse des ventes de pizza.

Un peu plus d’une semaine plus tard, et après avoir vu les actions de la compagnie chuter de 12 % en bourse, Schnatter présentait ses excuses, mais le mal était déjà fait. La cote de popularité de celui que l’on voyait apparaître aux côtés du quart-arrière Peyton Manning dans de nombreuses publicités venait elle aussi de chuter considérablement.

Face à la grogne populaire, Schnatter a quitté ses fonctions à la tête de Papa John’s le 1er janvier dernier, au cœur de la portion la plus cruciale du calendrier de la NFL. On devine qu’il s’agit là de mauvaise publicité dont le commissaire de la NFL Roger Goodell se serait passé volontiers.

Quant à la performance en bourse de Papa John’s à la suite de l’annonce de la fin du partenariat avec la NFL, les actions ont chuté de 5 % dans les heures qui ont suivi.

C’est la preuve encore une fois que Donald Trump ne laisse personne indifférent et qu’avec un simple gazouillis matinal, il peut créer des remous sur les marchés boursiers.

On l’a vu avec Boeing avant même son assermentation comme président, on le voit présentement avec ses menaces d’imposer des droits de douane sur certains produits et, visiblement, même le monde du sport et la toute puissante NFL ne sont pas à l’abri de l’effet Trump.

 

Les principales chaînes de pizzérias aux États-Unis

Après avoir mis fin à son partenariat avec Papa John’s, la NFL s’est tournée vers Pizza Hut, la chaîne comptant le plus de points de vente aux États-Unis.

Chaîne Nombre de points de vente
Pizza Hut 7522
Domino's 5491
Little Caesars 4390
Papa John's 3365
Papa Murphy's 1501

 

Des partenaires loyaux

Les entreprises qui parviennent à s’associer à la NFL ne laissent pas le champ libre à leurs compétiteurs. Voici la liste des commanditaires associés à la NFL depuis le plus longtemps.

Commanditaire Partenaire depuis
Gatorade (PepsoCo) 1983
Visa 1995
Soupe Campbell's 1998
FedEx 2000
Frito-Lay (PepsiCo) 2000

 

Le chiffre de la semaine: 1G$

Tom Brady
Photo courtoisie

Pour la toute première fois de l’histoire, chaque équipe de la NBA est évaluée à plus d’un milliard de dollars, selon le classement annuel que publie la revue Forbes. Les Pelicans de la Nouvelle-Orléans sont évalués à exactement un milliard. À respectivement 3,6 et 3,3 milliards, les Knicks de New York et les Lakers de Los Angeles occupent la tête du classement tandis que les Raptors de Toronto arrivent au 12e rang, à 1,4 milliard.