/sports/others
Navigation

Une sortie émotive comme prévu pour Marianne Saint-Gelais

ISU Patinage de vitesse courte piste
Photo Martin Chevalier Dès les instants suivant son élimination en demi-finale du 1000 m, Marianne St-Gelais a explosé avec Kim Boutin à ses côtés.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL  |  Même les plus orgueilleux ont essuyé le coin de leurs yeux du revers d’une manche : la sortie de scène de Marianne Saint-Gelais n’a laissé personne insensible.

Les occasions ont été nombreuses durant la journée pour nous rappeler sa retraite, et la première est survenue après qu’elle a terminé sixième et dernière en demi-finale du 1000 m. Piégée à l’arrière avec Kim Boutin, elle n’a jamais pu se justifier dans ce qui est devenu sa dernière course individuelle en carrière. Les secondes suivantes allaient servir à éliminer les premières émotions.

Les milliers de spectateurs ont salué Marianne St-Gelais pour l’ensemble de sa carrière. «J’ai senti que les gens étaient fiers de moi, qu’ils m’appuyaient dans ce que je faisais et qu’ils me laissaient aller», a-t-elle commenté.
Photo Martin Chevalier
Les milliers de spectateurs ont salué Marianne St-Gelais pour l’ensemble de sa carrière. «J’ai senti que les gens étaient fiers de moi, qu’ils m’appuyaient dans ce que je faisais et qu’ils me laissaient aller», a-t-elle commenté.

Quand elle a passé la ligne, elle s’est mis la main sur la bouche pour étouffer ses sanglots. Son héritière Boutin l’a accompagnée en lui flattant le dos durant les deux tours qu’elle s’est autorisés pour saluer la foule. Avant de quitter la glace, elle a envoyé la bise à sa famille assise dans la section 9.

« Je retenais mes larmes depuis tellement longtemps. Avant cette demi-finale, j’ai failli éclater à l’appel [des patineuses]. Peut-être aussi parce qu’il y avait Kim à mes côtés. J’avais un besoin de laisser sortir quelque chose. C’était ma dernière course individuelle, alors c’est peut-être ça aussi qui m’a frappée », a partagé l’athlète de 28 ans, qui s’en va avec trois médailles olympiques, dont celle d’argent au 500 m des Jeux olympiques de Vancouver.

« Une icône »

Avant de faire l’objet d’une cérémonie au centre de la glace en compagnie de son coéquipier François Hamelin, nouveau retraité lui aussi, la patineuse originaire de Saint-Félicien a aussi eu le privilège d’effectuer les deux derniers tours lors de la médaille de bronze au relais féminin.

« François et Marianne sont deux grands du patin qui nous quittent », a salué à son tour Charles Hamelin.

« Marianne a fait tellement pour l’équipe et le sport, et elle a tellement inspiré de jeunes filles à pratiquer le patin, que c’est une icône de la courte piste qui prend sa retraite », a observé le champion du jour.

Classement cumulatif

1. Min Jeong Choi  |  Corée  |   110 pts

2. Suk Hee Shim  |  Corée  |  63 pts

3. Jinyu Li  |  Chine  |  39 pts

7. Kim Boutin  |  Canada  |  21 pts

9. Jamie MacDonald  |  Canada  |  8 pts

19. Marianne St-Gelais  |  Canada