/misc
Navigation

12 déménagements d'agents libres qui devraient être bénéfiques en fantasy football

Coup d'oeil sur cet article

La saison dans la NFL ne commence qu'en septembre, mais il y a déjà de la matière à se mettre sous la dent en vue de votre prochaine saison de fantasy football, avec l'ouverture de la période des agents libres.

Nous vous présentons aujourd'hui une liste de joueurs qui devraient profiter de ces changements d'adresse.

1- Kirk Cousins

Cousins faisait des miracles avec un alignement ordinaire à Washington. On pourrait donc dire «sky is the limit» pour celui qui vient de signer un monstrueux contrat garanti de plus de 80 millions $US avec les Vikings du Minnesota. Il pourra miser sur une escouade de receveurs de passes très talentueux, ainsi que sur le retour du porteur de ballon Dalvin Cook et sur l'ailier rapproché Kyle Rudolph. Si vous possédez Cousins dans un pool de type keeper, on vous recommande de le garder dans votre équipe!

2 - Jerick McKinnon

AFP

Les 49ers viennent d'octroyer un pont d'or de 30 millions $US au porteur de ballon et ce n'est pas pour le laisser sur le banc. Carlos Hyde a pris la direction de Cleveland; Jerick McKinnon devient donc le porteur numéro 1 à San Francisco, dans une attaque qui a montré des flammèches à la fin de la dernière saison avec le quart Jimmy Garoppolo. L'offensive de Kyle Shanahan est tout indiquée pour McKinnon. Nous le voyons comme un très bon 2e porteur de ballon pour les pools de football de type PPR (point par réception) et comme un flex pour les pools standards.

3 - Dion Lewis

AFP

Fini le gigantesque comité de porteurs de ballon dans lequel Lewis était empêtré en Nouvelle-Angleterre. Le rapide porteur devient immédiatement l'homme de confiance pour les troisièmes essais chez les Titans du Tennessee et peut aussi agir comme retourneur de ballon. Lewis devient un excellent «flex» pour les pools de football standards, et même un bon 2e porteur pour les pools de football de type PPR.

4 - Sammy Watkins

AFP

Si l'imposant receveur pouvait demeurer en santé, il pourrait connaître une excellente saison avec les Chiefs de Kansas City. Watkins est un spécialiste pour «étirer» les défenses adverses avec des tracés verticaux, et l'ancien des Bills de Buffalo et des Rams de Los Angeles devrait accumuler les longs gains avec le bras canon du quart-arrière Patrick Mahomes. On l'aime bien dans une position de 2e receveur/flex en fantasy football, mais il y aura toujours un point d'interrogation au-dessus de sa tête, en raison des blessures.

5 - Paul Richardson

AFP

Richardson a éclos en 2017 à Seattle avec plus de 700 verges de gain et six touchés, ce qui lui a permis de faire sauter la banque à Washington. Les Redskins sont faibles à la position de receveur de passes, et l'on peut s'attendre à ce que Richardson soit souvent dans la ligne de mire du nouveau quart Alex Smith. On peut parler d'un potentiel pour un 2e receveur de milieu de peloton en fantasy.

6 - LeGarrette Blount

AFP

Le gros porteur de ballon se retrouve avec les Lions de Detroit, une équipe qui se cherche à cette position depuis plusieurs années. Souvenez-vous qu'il avait marqué pas moins de 18 touchés au sol en 2016! On ne croit pas qu'il va répéter cette exploit, mais Blount pourrait obtenir plusieurs occasions à la ligne des buts. Quand ce sera l'heure de votre repêchage, évaluez la possibilité de prendre Blount comme joueur de soutien/flex, qui pourrait rapporter davantage.

7 - Michael Crabtree

AFP

Crabtree déménage avec les Ravens de Baltimore, une formation qui cherche désespérément un receveur numéro 1 pour le quart Joe Flacco. Or Jeremy Maclin vient d'être libéré, et Crabtree aura donc l'occasion de se faire valoir. Voyez Crabtree comme un excellent «flex» dans une attaque moyenne.

  • Vous pouvez aussi nous poser vos questions sur le fantasy football en écrivant au fantasyfootball@quebecormedia.com

8 - Jimmy Graham

AFP

Le séjour de Graham chez les Seahawks n'a pas été mauvais pour les amateurs de fantasy football, mais il n'a pas livré les chiffres monstrueux auxquels on s'attendait. Graham jouera maintenant avec les Packers de Green Bay et l'un des meilleurs quarts de notre génération, Aaron Rodgers. Graham devrait générer d'excellentes statistiques, mais il y a ici un hic. Rodgers n'a jamais été constant avec ses ailiers rapprochés. On croit malgré tout que Rodgers tentera souvent de connecter avec Graham, notamment dans la zone des buts.

9 - Jordy Nelson

AFP

Nelson vieillit et ne devrait plus générer les statistiques auxquelles il nous avait habitués. Il tentera de relancer sa carrière avec les Raiders d'Oakland après une dernière campagne désastreuse chez les Packers – il s'était retrouvé aux oubliettes après qu'Aaron Rodgers se fut blessé. On pense que le pivot des Raiders, Derek Carr, pourrait régulièrement viser Nelson, notamment pour convertir des situations de troisième essai. On aime Nelson comme un bon «flex».

10 - Ed Dickson

AFP

Pour une grande partie de sa carrière, Dickson a été catégorisé comme un ailier rapproché spécialiste des blocs. Par contre, il a présenté de très bonnes statistiques l'an dernier quand il a remplacé Greg Olsen, longtemps absent à cause d'une blessure. Jimmy Graham n'étant plus avec les Seahawks, on peut penser que Dickson aura l'occasion de développer la chimie avec le quart Russell Wilson. À surveiller au prochain camp d'entraînement des Seahawks.

11 - Austin Seferian-Jenkins

AFP

Seferian-Jenkins est un pan de mur, il est talentueux et il se retrouve avec une équipe – les Jaguars de Jacksonville – qui se cherche à la position d'ailier rapproché depuis belle lurette. Le quart Blake Bortles devrait lui donner la chance de se faire valoir la saison prochaine. On vous invite à voir Seferian-Jenkins comme un projet et vous pourriez le choisir avec votre dernier choix de repêchage. Le potentiel est là!

12 - Trey Burton

AFP

Ayez l'œil sur cette signature, chers amis. Burton est talentueux et il était le troisième ailier rapproché dans l'alignement des champions du Super Bowl, les Eagles de Philadelphie. Il est l'auteur de la passe de touché du «Philly Special» qui a permis à Nick Foles d'inscrire un majeur contre les Patriots lors du match ultime. Avec sa nouvelle équipe des Bears de Chicago, Burton aura du temps de jeu à profusion et sera souvent ciblé par le quart de deuxième année Mitch Trubisky. Le potentiel est là pour terminer parmi les 12 meilleurs rapprochés de la NFL en fantasy en 2018.