/finance
Navigation

Le montant à accumuler pour devenir proprio

Le montant à accumuler pour devenir proprio
Stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

En collaboration avec

 

Prendre la décision de devenir propriétaire requiert de conjuguer vos désirs et vos besoins avec vos capacités financières.

Il y a d’abord l’obligation de se qualifier pour un financement hypothécaire et de déposer une mise de fonds représentant au minimum 5 % du prix d’achat, mais ce n’est pas tout.

Il vous faut aussi prévoir une somme additionnelle. Ce montant servira à acquitter les frais inhérents à la transaction, soit les frais de notaire, les ajustements de taxes, le déménagement, l’aménagement, la taxe de mutation et les imprévus.

La mise de fonds + 1,5 %

En plus de la mise de fonds, les institutions financières exigent que les clients aient une somme supplémentaire ou une capacité d’emprunt supplémentaire équivalant à 1,5 % du prix d’achat.

Voici les dépenses principales à considérer lors de l’élaboration de votre budget.

Les dépenses avant de conclure la transaction

Si vous êtes tombé sous le charme d’une propriété, il serait prudent de la faire inspecter afin d’éviter de mauvaises surprises. Il se peut même que votre prêteur l’exige.

Prévoyez quelques centaines de dollars pour payer ces factures.

Notez que les frais de notaire relèvent de la responsabilité de l’acheteur.

La taxe de bienvenue... et les autres

Perçu par les municipalités, le montant de cette taxe liée au droit de mutation immobilière varie en fonction de la valeur de la propriété. Pour une valeur de 250 000 $, la facture pourrait grimper à environ 2500 $. Afin de savoir plus précisément à quoi vous en tenir, consultez le service de taxation de la ville.

Cette calculatrice peut vous donner une idée de ce qui vous attend.

Si la mise de fonds est inférieure à 20 %, il faudra débourser une taxe sur la prime d’assurance SCHL. Il est également important de ne pas oublier les taxes municipales et scolaires.

Les frais de déménagements

Il est possible que vous deviez vous absenter du travail, ce qui pourrait vous mener à piger dans votre banque de vacances ou prendre des congés sans solde. De plus, veillez à ne pas négliger les frais de déménagement et d’installation de services.

Les dépenses du type « ah, mais pourquoi pas ! »

L’enthousiasme suivant l’achat d’une première maison peut parfois mener à des dépenses impulsives. Une tournée des boutiques pour rehausser la décoration, renouveler le mobilier, rénover la salle de bain ou aménager la terrasse peut rapidement se transformer en solde de carte de crédit.

Pour éviter de vous retrouver dans cette situation, prévoyez un budget avant de conclure la transaction. Discutez avec votre courtier hypothécaire afin de voir s’il est possible d’emprunter plus pour couvrir ces dépenses.

N’oubliez pas de prévoir ces autres dépenses à votre budget

Les dépenses d’entretien et de réparation

La vie de locataire a cet avantage de n’engager pratiquement aucune dépense d’entretien et de réparation. Certes, une cour arrière et une piscine sont plus agréables qu’un petit balcon au 3e, mais cela a un prix, en plus de demander de votre temps.

Le condo peut offrir l’avantage de vous épargner l’effort d’effectuer l’entretien et les réparations. Bien entendu, ces dépenses se paient par l’entremise de frais récurrents et ponctuels pour les travaux importants. 

Les dépenses liées au style de vie

Vous quittez la ville pour la banlieue ? Cela pourrait avoir une incidence sur vos frais de déplacement.

Une résidence spacieuse ou munie de l’air conditionné offre plus de confort, mais la facture d’électricité ne tardera pas à vous rappeler que les petits luxes ne sont pas gratuits.

La clé du succès est d’établir un budget et d’obtenir les conseils de professionnels.

Devenir propriétaire demeure une des meilleures façons de constituer un patrimoine et confère un sentiment de fierté bien mérité. Pour en bénéficier pleinement, il suffit de prendre une décision informée et réaliste.


Afin de vous soutenir dans vos démarches et d’obtenir un prêt au taux et aux conditions adaptés à vos besoins, faites affaire avec un courtier hypothécaire Multi-Prêts. Et contrairement à bien d’autres choses, cela ne vous coûtera rien !

 

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.