/24m/city
Navigation

Montréal adopte des mesures contre le profilage racial

La mairesse Valérie Plante
PHOTO d'archives TOMA ICZKOVITS La mairesse Valérie Plante

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | La Ville de Montréal a présenté mercredi une série de mesures pour lutter contre le profilage racial.

«C’est majeur parce que sans données, on n’a rien d’objectif pour juger et mesurer l’ampleur du phénomène [de profilage racial]», a expliqué le président de la Commission de la sécurité publique Alex Norris.

Les policiers devront indiquer l’appartenance raciale qu’ils perçoivent chez les personnes interpelées. Les interventions pourraient ensuite être compilées dans un registre.

Le Service de police de la Ville de Montréal a déjà mis en place un comité interne en vue de l’implantation de cette mesure, et collaborera avec des chercheurs indépendants qui émettront des recommandations pour élaborer une procédure précise.

Le système de collecte est l’une des 31 mesures adoptées mercredi par le comité exécutif pour prévenir le profilage. Cela fait suite aux recommandations déposées en septembre par les commissions conjointes sur le profilage racial et social.

«Il faut des mesures costaudes pour s’assurer que tout le monde reçoit un traitement équitable, peu importe son identité raciale et sociale», a soutenu Alex Norris, qui espère que le lien de confiance entre le public et la police sera rétabli.