/entertainment/tv
Navigation

Éric Young ne succédera pas à Gilbert Rozon à «La France a un incroyable talent»

Éric Young
Photo courtoisie Éric Young

Coup d'oeil sur cet article

Contrairement aux informations qui circulent en France, le producteur québécois Éric Young ne serait pas pressenti pour succéder à Gilbert Rozon dans l’émission La France a un incroyable talent.

Selon Le Figaro, la chaîne française M6 aurait recruté Young pour remplacer l’ex-grand manitou de Juste pour rire, évincé du programme l’automne dernier après avoir été la cible d’allégations d'inconduite sexuelle.

Président du Groupe Entourage, la boîte derrière plusieurs humoristes (Peter MacLeod, Mariana Mazza, Guy Nantel, Mario Tessier) et émissions de télévision (Lâchés lousses, Mets-y le Paquet), Éric Young est également le producteur du fascinateur Messmer, une figure très connue dans l’Hexagone.

La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre dans la presse française.

En voyage à l’extérieur du pays, Éric Young a toutefois démenti ces informations.

«Nos discussions avec Fremantle Média portent sur l'adaptation de formats de télévision et non sur une participation à La France a un incroyable talent», nous a fait savoir l’homme d’affaires.

Un «coup de cœur»

Selon les informations du Figaro, la direction de M6 aurait eu «un coup de cœur» pour Éric Young. «Avec Éric Young, La France a un incroyable talent s’offrirait un autre regard international et francophone de premier plan. Et aussi un producteur capable de prendre sous son aile des talents repérés dans l’émission», écrit le quotidien.

La France a un incroyable talent doit reprendre du service l’automne prochain.

Pour l’instant, le panel de jurés est formé d'Hélène Ségara, Éric Antoine et Kamel Ouali.

Coupé au montage

La 12e saison du concours a été chamboulée en octobre dernier après l’éclatement du scandale sexuel impliquant Gilbert Rozon. M6 a réagi aux révélations troublantes en déprogrammant plusieurs épisodes, ainsi qu’en coupant au montage son juré vedette.

Devant cette saison charcutée, les téléspectateurs sont allés voir ailleurs et les cotes d’écoute ont enregistré une baisse significative, atteignant une moyenne de 2,5 millions.