/news/currentevents
Navigation

Libération de Leonardo Rizzuto: la Couronne ne fera pas appel

Leonardo Rizzuto
Photo d'archives Leonardo Rizzuto

Coup d'oeil sur cet article

La Couronne ne fera pas appel du jugement ayant mené à l’acquittement du fils de l’ex-parrain Vito Rizzuto, qui était accusé de gangstérisme.

« Nous avons réalisé un examen minutieux du jugement et nous en sommes arrivés à la conclusion qu’il n’y avait pas de motifs pour en appeler », a déclaré le procureur Matthew Ferguson, jeudi, au palais de justice de Montréal.

C’est donc dire que Leonardo Rizzuto, un avocat de 48 ans, n’a plus à se soucier d’un éventuel procès pour gangstérisme.

Il avait été arrêté et accusé dans le cadre d’une opération antimafia, mais il s’en était tiré parce que des policiers l’avaient illégalement écouté à son insu dans un bureau d’avocat.

Dans une décision massue, la cour a tranché que « les agents de l’État » avaient priorisé leur enquête au détriment du secret professionnel liant les avocats et leurs clients.

L’exécution de ce moyen d’enquête avait été « défaillante, voire négligente », selon le juge Eric Downs.

Pas terminé

Mais Rizzuto n’en a pas terminé avec la justice, puisqu’il est toujours accusé de possession de cocaïne et de deux pistolets qui auraient été trouvés chez lui lors d’une perquisition.

Et dans ce dossier, la Couronne est prête à aller jusqu’au bout des procédures, même si la perquisition est liée à l’arrestation de Rizzuto pour l’accusation de gangstérisme.

« C’est certain que nous allons mener à terme [ce dossier], a assuré Me Ferguson. C’est un mandat de perquisition qui est valide et viable. Pour nous, on peut aller de l’avant. »


Ce dossier reviendra en cour le mois prochain, afin qu’une date de procès soit fixée.