/sports/hockey/canadien
Navigation

Le Canadien arrache une victoire aux Sabres

Antti Niemi signe un premier jeu blanc avec le CH

Coup d'oeil sur cet article

BUFFALO | Quand on se compare, on se console. Il y a moyen de trouver une équipe encore plus triste que le Canadien. Les Sabres gagnent ce prix.

Dans une rencontre sans symbolique et sans émotion, le CH a triomphé des Sabres 3 à 0, vendredi, au KeyBank Center.

« On leur a donné la victoire, a résumé l’entraîneur en chef des Sabres, Phil Housley. Ce n’est pas ce qu’ils ont fait, c’est ce que nous n’avons pas fait. J’aurais aimé que le groupe de meneurs se lève. »

Housley se mordait les lèvres durant sa conférence de presse éclair de moins de deux minutes. On le sentait bouillir de rage. L’ancien défenseur étoile avait déjà varlopé ses joueurs après un revers gênant de 4 à 1 contre les Coyotes de l’Arizona, mercredi, à Buffalo.

Deux jours plus tard, les Sabres n’avaient toujours pas trouvé une solution pour sortir de leur misère. Les fidèles de l’équipe se consoleront à l’idée qu’ils ont un brin consolidé leur emprise sur le 31e et dernier rang de la LNH. Ils ont ainsi un peu plus de chances de gagner la loterie au prochain repêchage dans l’espoir de réclamer le défenseur suédois Rasmus Dahlin.

Un rare blanchissage

Dans le camp du CH, il y avait un nom qui revenait dans toutes les conversations. C’était celui d’Antti Niemi. Auteur de 35 arrêts, Niemi a remporté une sixième victoire avec le Tricolore, mais une première par jeu blanc. Il n’avait pas connu ce sentiment dans la LNH depuis une éternité.

« On vient de me dire que c’est mon premier blanchissage depuis 2015, a lancé avec le sourire Niemi. Je savais que ça faisait longtemps, mais pas aussi longtemps. C’est un bon sentiment. Je suis plus heureux de la façon que je me sens. Je joue avec confiance. »

Le dernier zéro de Niemi dans la LNH remontait au 22 décembre 2015 dans un gain de 4 à 0 des Stars contre les Blackhawks de Chicago.

« J’ai gardé la rondelle du match de ce soir », a répliqué timidement le Finlandais de 33 ans.

Si Housley blâmait les Jack Eichel, Ryan O’Reilly ou Sam Reinhart pour ce revers, Karl Alzner a offert une analyse très juste de cette rencontre entre deux des pires formations de la LNH.

« Malheureusement, c’était le type de match que plusieurs personnes pouvaient prédire, a affirmé Alzner. Il y avait deux équipes qui se cherchaient sur la glace. Ce n’était pas une rencontre endiablée! Mais nous avons fait de bonnes choses. Et je suis surtout heureux pour Niemi. Il vient d’obtenir son premier jeu blanc avec le CH et un premier depuis longtemps. »

Lehkonen encore

Artturi Lehkonen a marqué son dixième but de la saison et un cinquième à ses huit dernières rencontres. Le Finlandais a bondi sur un retour de tir hors cible de Jacob de la Rose pour déjouer Linus Ullmark et ouvrir la marque en deuxième période.

Paul Byron et Brendan Gallagher ont réussi les deux autres buts des visiteurs dans un filet abandonné.

Pour une rare fois cette saison, le CH a gagné ce match en grande partie grâce à son jeu en infériorité numérique. En troisième période, les Sabres ont bousillé un cinq contre trois de 66 secondes. Nikita Scherbak et Lehkonen se retrouvaient au banc des punitions.

« Je n’ai pas eu de gros arrêts à réaliser, a mentionné Niemi. Mes coéquipiers ont fermé le jeu durant le cinq contre trois. Les Sabres n’ont pratiquement pas eu de chances. Nous les avons tenus à l’extérieur. »


► Le CH (27-36-12) renouera avec l’action dès ce vendredi soir alors qu’Alexander Ovechkin et les Capitals seront au Centre Bell.

+
Niemi
Antti Niemi a retrouvé sa crédibilité avec le CH. Il a maintenant une très bonne moyenne de 2,25 et un taux d’efficacité de ,936.
-
Scherbak
Nikita Scherbak aurait pu couler son équipe en troisième période avec une punition inutile en zone neutre. Il a été très discret pour le reste du match.
3
0
Première période
Aucun but.
Punitions: Okposo (Buf) 15:55.
Deuxième période
1-MON: Artturi Lehkonen (10) (de la Rose, Galchenyuk) 4:56
Punitions: Larsson (Buf) 12:00.
Troisième période
2-MON: Paul Byron (18) (Drouin, Hudon) 1:04 3-MON: Brendan Gallagher (27) (Shaw) 19:16
Punitions: Scherbak (Mon) 5:58; Lehkonen (Mon) 6:53.
Tirs au but
MONTRÉAL 6 - 11 - 7 - 24 BUFFALO 11 - 10 - 14 - 35
Gardiens:
Antti Niemi (G, 6-8-4). BUF: Linus Ullmark (P, 1-2-0).
Avantages numériques:
0 en 2; BUF: 0 en 2.
Arbitres:
Chris Schlenker, Brian Pochmara.
Juges de lignes:
Andrew Smith, Shandor Alphonso.
ASSISTANCE:
18 594.
Antti Niemi
Artturi Lehkonen
★★
Ryan O’Reilly
★★★