/news/health
Navigation

Manifestation à Montréal: dans la rue pour dénoncer les décisions du ministre Barrette

Coup d'oeil sur cet article

Quelques centaines de personnes ont marché samedi après-midi à Montréal pour protester entre autres contre les récentes hausses salariales accordées aux médecins spécialistes.

Le rassemblement était une initiative du regroupement Médecins québécois pour le régime public. Des infirmières, des médecins, des travailleurs du milieu de la santé et des citoyens y ont pris part pour demander au gouvernement libéral de revoir la façon dont fonctionne actuellement le système de santé et les récentes décisions du ministre Gaétan Barrette.

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Ils ont notamment dénoncé le manque de ressources et de personnel dans les établissements du réseau. Les récentes ententes conclues avec la Fédération des médecins spécialistes du Québec ainsi que celle avec les médecins omnipraticiens étaient aussi critiquées.

Le cortège a pris la rue vers 13 h depuis la place Émilie-Gamelin et s’est immobilisé environ deux heures plus tard sur l’avenue McGill College, devant les bureaux montréalais du premier ministre Philippe Couillard.

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

«On veut que les infirmières, les infirmières auxiliaires, les inhalothérapeutes puissent dispenser leurs soins dans des conditions qui soient sécuritaires pour que les patients et les patientes puissent être soignés dignement», a expliqué à TVA Nouvelles une participante de la manifestation.

Un marcheur dénonçait pour sa part la «mauvaise répartition et priorisation des ressources» ainsi que la «mauvaise organisation du travail».

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

«Depuis quatre ans, on a vécu l’application de la loi 10, la refonte des structures dans le système de santé, a-t-il mentionné, drapeau de la CSN à la main. Ça a été une désorganisation complète du système, une concentration des pouvoirs dans les mains du bureau du ministre, une banalisation du rôle des salariés, des administrateurs externes, des patients. On voit le résultat: il n’y a plus d’imputabilité.»

Les manifestants ont été escortés par le Service de police de la Ville de Montréal, mais l’événement s’est déroulé sans anicroche.

- D'après les informations de Cassandre Forcier-Martin