/investigations/truth
Navigation

Pas de racisme en Gaspésie, vraiment?

Diane Lebouthillier
Photo d'archives, Guillaume St-Pierre

Coup d'oeil sur cet article

Débusquer les fausses nouvelles, vérifier les déclarations des politiciens, trouver les vrais chiffres : les recherchistes de notre Bureau d’enquête, basées à Montréal, Québec et Ottawa, sont des expertes dans l’art de rétablir les faits. Chaque samedi, elles vous présentent leurs trouvailles pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’actualité de la semaine.


L'énoncé

La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, y est allée d’une déclaration surprenante mercredi en parlant des consultations sur le racisme que mènera le gouvernement de Justin Trudeau.

Interrogée mercredi en mêlée de presse pour savoir s’il y a du racisme systémique au Canada, la députée de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine a dit ceci : « Si je regarde dans ma région et si je regarde avec les gens qui sont chez nous, il n’y a pas de problème de racisme [...]. »

Mme Lebouthillier a parlé trop vite en affirmant qu’il n’y a aucun problème de racisme dans sa région.

Les faits

« La communauté immigrante, elle est moins grande que dans les grands centres et elle se fond plus dans la population locale. De là à dire qu’il n’y a pas de racisme ni de xénophobie, il y a un grand pas », explique la coordonnatrice du Service d’accueil aux personnes immigrantes de la Côte-de-Gaspé, Amélie Filiatrault, qui dit entendre parfois des « commentaires assez désobligeants ».

Par exemple, il y a un rapprochement entre la communauté micmaque de Listuguj et la municipalité voisine de Pointe-à-la-Croix depuis 2002, mais celui-ci ne s’est pas fait sans résistance. En 2016, l’une des instigatrices d’un symposium sur le racisme à Listuguj affirmait au journal L’Acadie nouvelle que des membres de la communauté se font « régulièrement traiter de sauvages ».

L’été dernier, deux photos d’une exposition à Gaspé ont été vandalisées, selon le quotidien Le Soleil : celle d’une femme portant le voile intégral et celle d’un homme avec, en arrière-plan, des caractères arabes.