/news/currentevents
Navigation

Elle gagne le gros lot le jour de ses 18 ans

La chanceuse touchera 1000 $ par semaine à vie

Charlie Lagarde, 18 ans, a réclamé son prix hier aux bureaux de Loto-Québec.
Photo Loto-Québec Charlie Lagarde, 18 ans, a réclamé son prix hier aux bureaux de Loto-Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Une jeune femme de la Montérégie, qui avait décidé de célébrer ses 18 ans en s’offrant une bouteille de champagne et son premier billet de loterie à vie, est devenue la plus jeune gagnante de l’histoire de Loto-Québec en remportant 1000 $ par semaine pour le reste de ses jours.

Charlie Lagarde s’était promis de s’acheter un « gratteux » Gagnant à vie au dépanneur pour célébrer son passage à l’âge adulte, le 13 mars dernier.

C’est une fois de retour à la maison avec les « bulles » qu’elle a gratté son billet et constaté qu’elle venait de remporter le gros lot.

C’est la première fois qu’une personne gagne un tel prix le jour de ses 18 ans, indique le porte-parole de Loto-Québec, Patrice Lavoie.

Comme les gains de loterie ne sont pas imposables au Québec, 1000 $ par semaine équivaut à un salaire annuel brut d’environ 70 000 $. C’est donc bien suffisant pour mener une vie confortable, quoique ce montant ne sera pas indexé.

La jeune adulte est allée réclamer son lot hier matin. Dans un Facebook live diffusé sur la page de Loto-Québec, elle indique avoir plusieurs projets en tête, mais rien de trop précis pour l’instant.

« J’aimerais étudier en photographie. Un de mes rêves serait de travailler pour le magazine National Geographic », dit-elle.

Charlie Lagarde s’apprête à terminer le secondaire et compte entreprendre des études en photographie au Cégep du Vieux-Montréal.

Passionnée d’images depuis plusieurs années, elle s’est déjà équipée d’une nouvelle caméra et compte se procurer plus de matériel pour pratiquer son art.

Elle compte aussi voyager « beaucoup » et « partout » pour prendre le monde en photo, mais elle ne sait pas encore par quel continent elle commencera.

Réflexion

La gagnante avait le choix entre 1000 $ par semaine à vie ou un montant unique de 1 million $.

Elle a dû s’accorder quelques semaines de réflexion avant de prendre une décision finale. Elle a finalement choisi la première option.

Mme Lagarde a acheté son billet de loterie au dépanneur Couche-Tard, situé sur la rue Sain-Jean-Baptiste, à Belœil.

Le détaillant recevra pour sa part 10 000 $, soit 1 % du montant forfaitaire.