/entertainment/lavoix
Navigation

L’aventure est terminée pour Ryan Kennedy

Ryan Kennedy n’a pas été retenu pour poursuivre l’aventure à The Voice. 
Capture d'écran TF1 Ryan Kennedy n’a pas été retenu pour poursuivre l’aventure à The Voice. 

Coup d'oeil sur cet article

C’est sur un fond de bisbille entre son coach Zazie et lui-même que Ryan Kennedy a quitté l’émission The Voice, samedi soir, au terme de son deuxième passage sur le plateau de TF1.

L’auteur-compositeur-interprète québécois, qui a participé à La Voix en 2016 et qui a deux albums à son actif, a participé samedi à la seconde étape, celle des « auditions finales ». Cette étape, qui se compare aux duels ici, rassemble trois candidats à la fois dans l’arène, qui interprètent une chanson chacun. Leur coach n’en choisit qu’un seul qui poursuivra l’aventure.

Ryan Kennedy, qui avait fait retourner les chaises des quatre coachs lors de son audition à l’aveugle, avec Rocket Man, d’Elton John, interprétait cette fois-ci Je reviendrai à Montréal, de Robert Charlebois. Il avait d’ailleurs interprété cette chanson en quart de finale à La Voix.

Choc de culture

Son interprétation n’aura pas convaincu Zazie de le garder dans son équipe. En entrevue, Ryan Kennedy explique qu’il y a un choc des cultures quant à la prononciation des paroles de la chanson québécoise.

« Les Français prononcent “je reviendrais” plutôt que “je reviendrai”, et “hiver-e” plutôt qu’hiver. On s’est un peu obstiné là-dessus. C’est certain qu’ils ont une façon de chanter qui est un peu différente », a expliqué celui qui s’est rendu quatre fois à Paris pour les tournages depuis l’automne.

Néanmoins, Ryan Kennedy est satisfait de son passage en France. « Ça m’a fait voir du pays, j’ai vraiment tripé », a dit celui qui a vu de belles retombées pour sa carrière.

Son plus récent album, Love Is Gold, disponible en Europe en format numérique, s’est glissé dans le top 200 des albums les plus vendus sur iTunes dès son audition à l’aveugle.

Ryan Kennedy sera en tournée tout l’été aux quatre coins du Québec.