/news/currentevents
Navigation

Il poursuit Postes Canada pour plus de 140 000$

Un citoyen s’est blessé en glissant alors qu’il allait chercher son courrier

Coup d'oeil sur cet article

Gravement blessé à un genou après être tombé sur la glace en allant chercher son courrier à sa boîte postale, un citoyen de Lanaudière poursuit Postes Canada pour 141 500 $.

Pierre Martel s’est rendu au coin des chemins Vincent-Massey et Look Out Park à Rawdon, le 26 mars 2015, pour aller récupérer ses lettres.

En arrivant devant sa boîte postale, il se serait effondré sur le sol après avoir perdu pied sur le sol glacé, peut-on lire dans la poursuite récemment déposée à la Cour supérieure.

En douleur et incapable de se relever par lui-même, le sexagénaire a dû contacter son fils pour se sortir de sa fâcheuse position. Ils ont ensuite examiné les lieux et ont remarqué l’absence d’abrasif sur le sol.

Selon les documents de cour, les ambulanciers auraient eux aussi constaté que les lieux étaient « extrêmement glissants ».

Envoyé d’urgence à l’hôpital, M. Martel a appris qu’il avait subi une rupture complète d’un tendon du genou droit.

Opération

Il a été opéré et a dû suivre des traitements de physiothérapie et consommer des antidouleurs pendant plusieurs semaines.

Trois ans plus tard, celui-ci doit encore « limiter ses activités de la vie quotidienne » et ne plus faire de vélo et de chasse, des activités qu’il pratiquait auparavant.

Selon la poursuite, les blessures subies par le demandeur découlent de « négligences » et d’« imprudences ».

« [Postes Canada] n’a pas été prudent en ne s’assurant pas de la qualité de l’entretien des boîtes postales, omettant d’appliquer l’abrasif [...] », plaide-t-on.

M. Martel avait envoyé une mise en demeure à la Société canadienne des postes en septembre dernier. La société d’État n’y avait toutefois jamais donné suite, peut-on lire dans les documents.

Escalier mal déneigé

Pierre Martel réclame un total de 141 500 $ pour frais médicaux, perte de revenus, douleur physique et morale, et perte de jouissance de la vie.

Dans un courriel envoyé au Journal, Postes Canada assure pour sa part prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer l’accès sécuritaire aux boîtes postales communautaires, sans toutefois commenter le cas de M. Martel.

Ironiquement, le gouvernement fédéral a déposé une poursuite de 162 000 $ récemment contre un couple de Laval en janvier parce qu’un facteur serait tombé dans l’escalier mal déneigé de son immeuble.