/news/society
Navigation

Nouvelle arrivée massive de migrants au Québec

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-BERNARD-DE-LACOLLE | Au moins 500 migrants ont franchi illégalement la frontière près de Saint-Bernard-de-Lacolle durant la fin de semaine de Pâques, a appris TVA Nouvelles.

Selon des sources bien au fait du dossier, entre 120 et 150 migrants par jour sont passés par le chemin Roxham, un point de passage bien connu des demandeurs d'asile, au cours de la longue fin de semaine.

Capture d'écran TVA Nouvelles

Mardi, un journaliste de TVA Nouvelles a d’ailleurs assisté à l’arrivée d’une quinzaine de migrants en après-midi. Ils ont été interceptés par des agents de la Gendarmerie royale du Canada.

En raison du fort nombre d'arrivée, des roulottes isolées pour l'hiver qui avaient été louées et installées au poste douanier l'automne dernier au coût de 1 million $ ont finalement servi pour une première fois.

Des familles y ont été hébergées, avant de pouvoir prendre la direction de Montréal vers des centres d’hébergement temporaire.

Capture d'écran TVA Nouvelles

Regain d'activité

Cette augmentation du nombre de passages irréguliers à la frontière tranche avec les journées d'hiver, alors que le nombre de migrants interceptés avoisinait plutôt la cinquantaine par jour en janvier.

Selon l'Agence des services frontaliers du Canada, environ 20 000 demandeurs d'asile ont été interceptés lorsqu'ils ont traversé la frontière au Québec en 2017, dont 5530 lors du seul mois d'août. Un camp temporaire avait même dû être aménagé d'urgence au poste frontalier de Saint-Bernard-de-Lacolle pour gérer l'afflux de migrants, alors que jusqu'à 300 demandeurs d'asile par jour traversaient la frontière.

Capture d'écran TVA Nouvelles

La crise avait été causée par l'intention du gouvernement américain de ne pas renouveler le permis de résidence temporaire de 58 000 Haïtiens qui étaient accueillis aux États-Unis depuis le séisme de 2010. Ces permis ont toutefois été renouvelés en novembre dernier jusqu'en juillet 2019

Selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, le nombre de demandeurs d'asile au Canada a doublé entre 2016 et 2017 pour atteindre les 50 000 l'an dernier.

– Avec la collaboration d'Yves Poirier, TVA Nouvelles