/24m/city
Navigation

SPVM : Valérie Plante ouverte à intégrer les accessoires religieux

SPVM : Valérie Plante ouverte à intégrer les accessoires religieux
PHOTO AGENCE QMI, MAXIME DELAND

Coup d'oeil sur cet article

La mairesse de Montréal Valérie Plante s’est montrée ouverte à intégrer les accessoires religieux, comme le hijab et le turban, à l’uniforme des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

«C’est une réflexion qui se pose. D’autres villes au Canada l’ont fait. Je suis très ouverte à cette proposition-là», a-t-elle indiqué mardi en point de presse, en réaction à la sortie du conseiller de ville Marvin Rotrand.

Ce dernier a écrit en janvier à la responsable de la sécurité publique Nathalie Goulet afin de permettre aux femmes musulmanes policières de porter le hijab et aux policiers sikhs de revêtir le turban lorsqu’ils sont en fonction.

Selon Marvin Rotrand, l’absence de procédures claires au SPVM pour intégrer les accessoires religieux constitue un «obstacle invisible» pour de nombreuses personnes.

Valérie Plante a rappelé que c’était au SPVM de faire ses devoirs et d’entreprendre ce genre de réflexion.

«Je suis en faveur que le SPVM réfléchisse à qu’est-ce qui doit être mis en place pour soutenir la pleine participation de tous les Montréalais», a-t-elle précisé.