/opinion/blogs/columnists
Navigation

Nos auteurs

CA_Steve E. FortinCA_Marie-Eve DoyonCA_Stéphane Lessard

Un député caquiste quitterait la politique...

André Spénard
Photo d'archives, Simon Clark André Spénard

Coup d'oeil sur cet article

Selon une rumeur qui m’est parvenue au cours des dernières minutes, le député de Beauce-Nord, André Spénard, ne sera pas candidat aux prochaines élections générales.

Monsieur Spénard, qui est âgé de 68 ans a été élu en 2012 sous la bannière de la Coalition avenir Québec et avait succédé à Janvier Grondin, lui-même député de 2003 à 2012. Il est actuellement porte-parole en matière de Sécurité publique pour la deuxième opposition et il est le vice-président de la Commission des finances publiques.

Monsieur Spénard aurait pris cette décision dans les derniers jours et en aurait informé son entourage au cours des dernières heures.

Si la rumeur se confirme, il serait ainsi le premier caquiste à annoncer son départ. Rappelons que cinq députés péquistes et neuf députés libéraux ont déjà annoncé qu’ils ne se représentaient pas, ainsi que deux députés indépendants (Martine Ouellet et Gaétan Lelièvre, anciennement du PQ). Le départ de monsieur Spénard viendrait donc s’ajouter à la longue liste de députés d’expérience qui quitteraient le Salon bleu.