/24m/transports
Navigation

Train de banlieue : les usagers ont jusqu’au 31 mai pour réclamer une compensation

trains banlieue
Zacharie Goudreault / 24H

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Les usagers du train de banlieue qui ont subi les multiples retards dans le réseau au début de l’année auront jusqu’au 31 mai pour réclamer une compensation au Réseau de transport métropolitain.

À partir du 11 avril, les usagers du train de banlieue pourront se procurer dans une quinzaine de gares du réseau un feuillet d’inscription qui leur permettra de recevoir six titres de transport par train gratuits ou un rabais de 30% sur le coût de leur titre mensuel.

Les clients du RTM auront alors jusqu’au 31 mai pour s’inscrire en ligne avec le code inscrit sur leur feuillet.

Les deux premiers mois de l’année ont été particulièrement éprouvants pour les usagers du train de banlieue. Les conditions hivernales ont entraîné des centaines de retards, qui ont duré parfois plusieurs dizaines de minutes, entre autres en raison de problèmes d’aiguillage, de portes restées ouvertes et de bris mécaniques. Le taux de ponctualité moyen des six lignes de train dépassait alors rarement 80 %, tandis que la cible du RTM est de 95 %.

Conditions hivernales

Le RTM a depuis mis en place un programme de mise à niveau afin de rendre les trains électriques de la ligne de Deux-Montagnes, la plus achalandée du réseau, plus résistants aux conditions hivernales. Plus d’employés ont également été mobilisés sur le terrain pour veiller au bon entretien des aiguillages et au déneigement des infrastructures.

Par ailleurs, les usagers du train de banlieue devront bientôt faire face aux désagréments causés par les travaux de construction du Réseau express métropolitain, qui nécessiteront l’interruption du service sur la ligne de Deux-Montagnes chaque fin de semaine à partir du 27