/news/education
Navigation

Rémunération des stages: des étudiants de l'UQAM envisagent la grève

UQAM
© Photo Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Des étudiants de l’UQAM envisagent la grève générale illimitée afin de convaincre le gouvernement de rémunérer les stagiaires de tous les programmes.

Deux associations étudiantes lanceront un ultimatum au gouvernement dès la rentrée de l’automne afin que les futurs infirmiers, enseignants, travailleurs sociaux et sages-femmes soient rémunérés dans tous leurs stages.

«C’est une question d’équité : le travail gratuit, ça suffit», dit Mathilde Laforge de l’AFESH-UQAM, qui représente les étudiants de la faculté des sciences humaines.

Un plan d’action a été adopté vendredi afin de mener cette lutte. Tout dépendant des résultats, les étudiants pourront ensuite voter pour une grève générale illimitée qui se tiendrait à l’hiver 2019, explique Emmanuelle Boisvert de l’ADEESE-UQAM, qui regroupe les étudiants de la faculté des sciences de l’éducation.

Les étudiants en enseignement ont connu une première victoire dans le cadre du dernier budget provincial. Ils se partageront une enveloppe de 15 millions de $ comme compensation pour leur stage de 4e année.

Les stages qui ne sont pas encore rémunérés se déroulent généralement dans des domaines traditionnellement féminins, rappelle-t-on.

Les deux associations représentent au total quelque 10 000 étudiants.