/misc
Navigation

Tous solidaires des Broncos

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO | Quelle triste journée. La tragédie des Broncos de Humboldt en Saskatchewan a ébranlé le monde du hockey et les échos s’en faisaient sentir fortement à Toronto.

On n’entendait pas de clichés dans les vestiaires. Mike Babcock avait la gorge nouée par l’émotion (voir textes sur l’accident dans les pages 2 à 6 et 74).

Avant d’atteindre la LNH, tous les joueurs et tous les entraîneurs se sont tapé ces interminables voyages d’autocar sur des routes de campagne, souvent en pleine tempête.

Ça tisse des liens pour la vie.

Et justement, la vie, hier, ça passait bien avant le hockey dans les discussions. Quand on se réveille avec les images d’un si terrible accident ayant fait 15 morts et de nombreux blessés, ça remet les priorités à la bonne place.

« On prend du recul dans ces moments-là, il y a des choses plus importantes que le hockey », confiait Claude Julien avant le dernier match de son club, déjà sans signification et encore moins dans les circonstances.

« On pense beaucoup aux familles. »

Entre eux, les joueurs du Canadien parlaient déjà de les soutenir.

« C’est sûr qu’on va faire quelque chose pour les aider », confiait Charles Hudon, qui se remémorait ses années junior et les quelques accidents d’autocar heureusement mineurs dont il a été témoin.

« Souvent, tu roules dans des endroits difficiles, vers Rouyn-Noranda, dans des parcs, avec moins de réseau pour appeler les services d’urgence. C’est pour ça que ça touche tout le monde. On est tellement souvent dans les autobus. »

Des équipes gagnantes

Une terrible nouvelle qui a refroidi l’ambiance sportive survoltée régnant à Toronto depuis quelques mois.

Tandis que le Canadien se prépare déjà pour le golf, Toronto a de quoi nous rendre jaloux. L’amateur en a pour son argent pas à peu près, avec le Toronto FC et les Argonauts qui sont champions en titre.

Et ça continue.

Dans tous les bars sportifs de la ville vendredi soir, les télés montraient la victoire des Raptors, qui se sont emparés pour de bon du titre dans l’Est.

Un peu plus tard au Texas, Russell Martin cognait son deuxième circuit de la saison pour aider les Blue Jays à battre les Rangers 8 à 5.

Jeunes et fougueux, les Maple Leafs

amorceront les séries pleins d’espoir.

Soir après soir, un menu sportif varié animé par des clubs dynamiques et bien dirigés.

Oui, de quoi être jaloux...