/sports/hockey/canadien
Navigation

Andrew Shaw devra être opéré

Andrew Shaw devra être opéré
Photo Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Lorsqu’Andrew Shaw et Greg Pateryn sont entrés en collision lors de la visite des Stars, on s’est tous inquiétés de l’état du cerveau de l’attaquant du Canadien. Pourtant, c’est de son genou gauche que Shaw devra se préoccuper au cours des prochains mois.

« Je devrai subir une opération mardi prochain. J’aurai l’été pour guérir et reprendre la forme. Je devrais être prêt pour le début du camp d’entraînement », a déclaré l’athlète de 26 ans lors du bilan de fin de saison du Tricolore.

L’Ontarien a confirmé que cette blessure au genou avait également un lien avec la blessure au bas du corps qui lui avait fait rater 19 matchs à compter de la mi-janvier.

Autre commotion

Même si l’attention est maintenant portée sur son genou, Shaw ne cache pas qu’il a bel et bien subi une commotion lors de cette solide mise en échec. Bien que le Canadien soit resté muet sur ce diagnostic dans les semaines suivant l’événement, les images des secondes suivant le sévère contact étaient sans équivoque.

Inquiets de sa condition, l’organisation et lui ont, d’un commun accord, confié son cas à un médecin.

« J’ai vu un spécialiste de la tête, il y a une semaine et demie. Je voulais l’opinion de quelqu’un qui avait fait des études dans ce domaine. C’est un médecin qui a vu plusieurs cas comme le mien, a expliqué Shaw. L’organisation et moi pensions que ce serait mieux pour ma santé que je le consulte pour être certain que j’étais correct pour jouer. »

Pas question de changer

Le spécialiste lui a indiqué qu’une perte de conscience entraîne automatiquement une commotion cérébrale. Or, on se rappellera que Shaw était totalement ailleurs lorsqu’il s’est écroulé sur la patinoire.

« J’ai senti des symptômes pendant trois jours, a-t-il raconté. J’ai passé des tests pendant deux jours et le médecin m’a donné le feu vert pour jouer. »

Si ça n’avait pas été de son genou en compote, Shaw aurait donc pu disputer les derniers matchs de la saison. Des rencontres où il aurait patiné avec la même hargne, peu importe les risques reliés à son style de jeu.

D’ailleurs, dans le vestiaire des Stars, Pateryn avait indiqué que son ancien coéquipier courait après sa perte en raison de sa façon de jouer.

« J’ai connu du succès dans ma carrière en jouant de la façon qui est la mienne. J’ai fait ma carrière là-dessus, je ne peux pas changer. Peu importe ce qu’il dit, ça ne me dérange pas une seule seconde », a martelé Shaw.

Sauf qu’il compte déjà trois commotions cérébrales en deux saisons avec le Canadien.

Andrew Shaw devra être opéré
Photo agence qmi sÉbastien st-Jean

 

« Marc [Bergevin] et moi, on passe beaucoup de temps ensemble à discuter du passé et du futur de l’équipe. Avec tous les changements que nous allons faire, je suis confiant que j’ai la bonne personne en place. Je n’en ai aucun doute. »

« On a accumulé beaucoup de choix au repêchage pour cette année. Ça, ça me donne de l’espoir. Nos jeunes ont également démontré de belles choses. J’ai plusieurs raisons de croire que la prochaine saison sera meilleure. »

« On peut donner à nos partisans de l’information plus précise et plus transparente pour que les débats sur la place publique soient les bons. »

« Nous n’augmenterons pas le prix des billets. Nous avons comme objectif d’améliorer l’expérience du Centre Bell. L’an prochain, la qualité et la variété de la nourriture seront améliorées. De même que la présentation du match. »

– Geoff Molson

Andrew Shaw devra être opéré
Photo agence qmi sÉbastien st-Jean

 

 

« J’aime voir le verre à moitié plein. J’étais trop excité, j’ai mal évalué [la défense, lors du tournoi de golf]. Oui, j’en prends la responsabilité. »

« Je connais les lacunes de l’équipe. C’est certain qu’on va regarder de près le marché des joueurs autonomes et le marché des transactions, si c’est possible. »

« Il y a 37 joueurs québécois qui ont disputé au moins 40 matchs dans la LNH cette année. Pour 31 équipes. On en a quatre. »

– Marc Bergevin

Andrew Shaw devra être opéré
Photo Pierre-Paul Poulin

 

 

« Je suis arrivé avec le couteau entre les dents. Je voulais gagner un poste au sein de l’équipe. J’ai tout mis en œuvre pour y arriver. Ç’a bien été. Des hauts et des bas, mais beaucoup de hauts. Faire l’équipe, marquer mon premier but... Difficile côté équipe, mais c’est comme ça qu’on grandit. Quand on chute, l’important, c’est de se relever. On va voir ça l’année prochaine. »

– Charles Hudon

Andrew Shaw devra être opéré
Photo Pierre-Paul Poulin

 

 

« Il faut apprendre de cette saison pour reconnaître les choses qui clochaient. Nous ne devons pas répéter les mêmes erreurs si nous souhaitons nous améliorer. Je tente de rester positif et je veux regarder en avant, pas en arrière. Je désire effacer de ma mémoire cette saison. »

– Alex Galchenyuk

Andrew Shaw devra être opéré
Photo Pierre-Paul Poulin

 

 

« Non, je n’ai pas trouvé ça lourd [un Québécois à Montréal]. On me parlait beaucoup de ça avant mon premier match avec le Canadien. J’ai eu du plaisir à jouer ici. J’étais heureux de venir à l’aréna. On est chanceux de jouer au Centre Bell. Il y a une différence entre la Floride et Montréal. Quand tu joues pour le Canadien, il y a de la pression, que tu sois québécois ou non. Je savais que ce serait différent de Tampa, où il y a moins de gens pour suivre l’équipe. Tu peux carburer à la pression d’un marché comme Montréal, ça devient un beau défi. »

– Jonathan Drouin

Andrew Shaw devra être opéré
Photo Pierre-Paul Poulin

 

 

« Je dois être plus constant. Ce n’est pas la première fois qu’on me le dit. Je sais que je dois être plus fort mentalement. Il y a des fois où je faisais une erreur qui m’amenait à en commettre une ou deux autres. Même les meilleurs joueurs font des erreurs. Je dois m’efforcer de les mettre de côté et me concentrer sur ma prochaine présence. »

– Jeff Petry