/world/middleeast
Navigation

Fortes explosions entendues à Damas, entrée en action de la défense antiaérienne

Coup d'oeil sur cet article

DAMAS | Plusieurs fortes explosions ont été entendues samedi avant l’aube dans la capitale syrienne Damas survolée par des avions, a constaté une correspondante de l’AFP après l’annonce par le président américain Donald Trump d’une opération militaire en cours en Syrie, avec la France et la Grande-Bretagne.

« La défense antiaérienne syrienne » est entrée en action contre « l’agression américaine, britannique et française », a rapporté la télévision étatique syrienne, alors que des témoins ont rapporté à l’AFP que des colonnes de fumée s’élevaient du nord-est de Damas.

La télévision d’État syrienne a dénoncé une « agression américaine » en Syrie « en coopération avec la France et la Grande-Bretagne ».

M. Trump vient d’annoncer une opération militaire en cours en Syrie, avec la France et le Royaume-Uni, pour punir le régime de Bachar al-Assad qu’il accuse d’une attaque à l’arme chimique contre des civils dans la ville de Douma le 7 avril.

Il a promis que l’opération durerait « aussi longtemps qu’il le faudra ». De Londres, la première ministre britannique Theresa May a affirmé qu’il n’y avait « pas d’alternative à l’usage de la force ».

Le drame de Douma, qui était le dernier bastion rebelle dans la Ghouta orientale, a fait des dizaines de morts selon des secouristes, mais le régime de Bachar al-Assad et son allié russe avait dénoncé des « fabrications » des rebelles, niant toute responsabilité.

Depuis plusieurs jours, les puissances occidentales, États-Unis et France en tête, faisaient planer la menace de frappes de représailles.