/lifestyle/food
Navigation

Bières digestives

Coup d'oeil sur cet article

Au terme d’un bon souper, un vin plus liquoreux ou un spiritueux aux vapeurs réconfortantes à souhait est parfois bienvenu. De nos jours, dans l’univers de la bière, il existe de nombreuses possibilités pour remplacer ces classiques d’après-repas.

Au lieu d’un porto

Supermoine #3

Photo courtoisie

Brasserie Dunham, à Dunham

Le nez : Fruits confits, figues, raisins, réglisse

En bouche : Ronde, sucrée, chaleureuse

Pourquoi ça remplace un porto : Le mûrissement en barriques de vin rouge de même que le profil richement fruité et doux rappellent assurément le digestif portugais.


Au lieu d’un scotch

Wee Heavy

Photo courtoisie

Le Castor, à Rigaud

Le nez : Caramel, fruits confits, chaleur alcoolisée

En bouche : Ronde, sucrée, digestive et fruitée

Pourquoi ça remplace un scotch : Les arômes caramélisés, chaleureux et fruités complexes de cette douce bière bien ronde ne sont pas sans rappeler celui du roi liquide de l’Écosse. À noter que plusieurs variantes ont été réalisées vieillies dans des barriques de différents spiritueux. Toutes sont recommandables !


Au lieu d’un spiritueux herbacé (ex. : chartreuse)

Diable au Corps

Photo courtoisie

Brasseurs du Temps, à Gatineau

Le nez : Agrumes, miel, résine verte

En bouche : Ronde, sucrée, florale, conifère

Pourquoi ça remplace un spiritueux herbacé : Une bière forte à la fois douce et amère, très savoureuse aux notes houblonnées parfois un brin vertes.


Au lieu d’un vin blanc liquoreux

Tante Tricotante (Chardonnay)

Photo courtoisie

Microbrasserie du Lac-Saint-Jean

Le nez : Miel, raisin, fruits jaunes, épices

En bouche : Herbeuse, poivrée, miellée, chaleureuse.

Pourquoi ça remplace un blanc liquoreux : Cette grande bière a été mûrie en barriques de chardonnay. Sans être sucrée comme un blanc doux naturel, elle possède plusieurs flaveurs communes.

Le saviez-vous ?

Tentant l’immersion totale au sein de l’univers gustatif de leurs producteurs d’alcool favoris, plusieurs brasseurs achètent des barriques pour lesquelles des producteurs de vins ou autres spiritueux n’ont plus d’usage. En faisant mûrir sa bière dans ces fûts de chêne, le brasseur atteint un tout autre registre d’arômes.


♦ David Lévesque Gendron et Martin Thibault sont les auteurs des Saveurs gastronomiques de la bière (Druide, 2013), sacré meilleur livre sur la bière aux Gourmand Awards, gagnant du premier prix littéraire Mondial de la Bière, ­gagnant d’une médaille d’or au concours des livres culinaires ­canadiens de Taste Canada et finaliste pour le prix Marcel-Couture.