/entertainment/shows
Navigation

Luc Langevin repousse les limites de l’illusion

Luc Langevin a repoussé les limites de l’illusion dans son spectacle présenté au théâtre Maisonneuve, à Montréal.
Photo Agence QMI, Dario Ayala Luc Langevin a repoussé les limites de l’illusion dans son spectacle présenté au théâtre Maisonneuve, à Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Luc Langevin a littéralement décroché la lune pour ses spectateurs, mercredi soir, lors de la première de son second spectacle «Maintenant demain», présenté au théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, à Montréal.

Luc Langevin a repoussé les limites de l’illusion dans son spectacle présenté au théâtre Maisonneuve, à Montréal.
Photo Agence QMI, Dario Ayala

 

Avant le début du spectacle, la voix «off» de Luc Langevin invite les spectateurs dans un tour d’illusion qui se révèle particulièrement réussi. Et ce n’est qu’un avant-goût du reste de la soirée.

Luc Langevin a repoussé les limites de l’illusion dans son spectacle présenté au théâtre Maisonneuve, à Montréal.
Photo Agence QMI, Dario Ayala

Grâce à une prédiction ouverte sur le nom de «LESLI», il s’amuse à lancer un ballon pour créer l’interactivité avec le public. Il va utiliser ce subterfuge à plusieurs reprises dans la soirée pour sélectionner les spectateurs qui vont monter sur scène. Une bonne idée qui donne aussi la chance aux spectateurs au fond de la salle.

Luc Langevin a repoussé les limites de l’illusion dans son spectacle présenté au théâtre Maisonneuve, à Montréal.
Photo Agence QMI, Dario Ayala

Devant une salle remplie de spectateurs de tous les âges, autant des enfants, des milléniaux que des têtes blanches, le magicien revient avec certains souvenirs d’enfance pour créer un numéro d’illusion durant lequel il crée deux personnages à partir d’objets hétéroclites de son passé, qui vont finir par s’animer.

Luc Langevin a repoussé les limites de l’illusion dans son spectacle présenté au théâtre Maisonneuve, à Montréal.
Photo Agence QMI, Dario Ayala

Luc Langevin démontre une parfaite aisance sur scène. Il tourne en dérision les petits imprévus et plaisante avec les gens qui montent sur scène.

Luc Langevin a repoussé les limites de l’illusion dans son spectacle présenté au théâtre Maisonneuve, à Montréal.
Photo Agence QMI, Dario Ayala

Un des moments les plus poétiques du spectacle survient lorsque Luc Langevin retrouve, dans un miroir, celui qu’il était lorsqu’il était jeune. Ils vont dialoguer ensemble et faire des tours de magie jusqu’à ce qu’il croise son double actuel, et même celui qu’il va devenir dans le futur.

Luc Langevin a repoussé les limites de l’illusion dans son spectacle présenté au théâtre Maisonneuve, à Montréal.
Photo Agence QMI, Dario Ayala

Le numéro le plus attendu de la soirée est certainement celui de la fin, lorsque Luc Langevin téléporte une personne du public d’un coffre-fort à un autre. Alors que, dans son précédent spectacle, il se téléportait lui-même, Luc Langevin a choisi un défi encore plus grand pour cette seconde production. Le résultat est totalement bluffant et époustouflant.

Luc Langevin a repoussé les limites de l’illusion dans son spectacle présenté au théâtre Maisonneuve, à Montréal.
Photo Agence QMI, Dario Ayala

Malgré quelques numéros qui s’étirent parfois un peu, le spectacle de Luc Langevin défie les lois cartésiennes et nous laisse dans un abîme de perplexité.