/finance/business
Navigation

Les syndiqués de RioTinto IOC rejettent massivement l’entente de principe

Coup d'oeil sur cet article

SEPT-ÎLES – Les travailleurs de RioTinto IOC à Sept-Îles ont rejeté l’entente de principe survenue entre le syndicat des Métallos et l'entreprise dans une proportion de 94 % lors de deux assemblées qui se sont tenues mercredi et jeudi.

Ils ont pris cette décision par solidarité avec leurs collègues du Labrador qui avaient rejeté l’entente dans une proportion de plus de 75 % plus tôt cette semaine.

Une grève a été déclenchée au début du mois d’avril par les 1300 syndiqués du Labrador.

Les 300 travailleurs de Sept-Îles ont aussi donné un mandat de débrayage à leur syndicat, mais ils ne peuvent pas exercer leur droit de grève avant qu’une entente sur les services essentiels soit conclue entre les parties.