/weekend
Navigation

La mode canadienne à l’honneur

Survol des looks marquants et des gagnants

Coup d'oeil sur cet article

La mode canadienne était à l’honneur la semaine dernière. À Montréal, le Bal de la Jonquille fêtait ses 25 ans, alors que le lendemain à Toronto la cérémonie des Canadian Arts & Fashion Awards (CAFA) soufflait, elle, ses cinq bougies. Ces deux événements mondains ont mis en lumière le travail des créateurs de mode d’ici.

Le Bal de la Jonquille sonnait l’annonce du printemps jeudi dernier (mais qui est arrivé seulement quelques jours plus tard). Pour souligner son anniversaire d’argent, les convives étaient invités à se vêtir d’une touche d’argent pour l’occasion. Quant aux CAFA, plusieurs Québécois ont été honorés et presque tous portaient des tenues de créateurs canadiens. D’ailleurs, le mot-clic de la soirée était #WearCanadaProud (Portez fièrement des vêtements canadiens).

Marie Saint Pierre
Photo courtoisie
Marie Saint Pierre

Marie Saint Pierre a accepté le Prix du créateur de l’année - Catégorie mode féminine avec fierté et en toute lucidité. « Ça fait plaisir de se faire célébrer, mais c’est aussi un grand gathering. C’est une belle occasion de faire des rencontres et de tisser des liens stratégiques. C’est une compétition, mais c’est aussi une activité inclusive. Un moment de se reconnaître et de prendre le temps de se parler. Il faudrait un peu plus de ces soirées », lance la designer­­­, qui souligne au passage l’attention portée sur les Canadiens qui œuvrent avec succès à l’extérieur du pays.

Annie Horth
Photo courtoisie
Annie Horth

Annie Horth a accepté pour Céline Dion le Prix international de l’icône de style qui lui a été décerné. « Céline n’était pas disponible pour venir elle-même et l’organisation des CAFA a proposé à l’équipe de Céline de me demander. J’ai accepté avec plaisir. C’était significatif pour moi. Après plusieurs années pendant lesquelles j’ai eu le privilège de collaborer avec Céline, cela m’a fait plaisir de souligner sa passion pour la mode », explique Annie, qui a reçu en 2016 le Prix de la styliste de l’année. Peut-on envisager un retour d’Annie Horth derrière l’image de Céline ? « Qui sait ? Rien n’est impossible », répond celle qui a signé les looks de la star jusqu’en 2016, avant que Law Roach prenne le relais. Annie portait un costume Gucci.

« C’est un honneur de recevoir le Canadian Arts and Fashion Style Icon Award. Pour moi, la mode est une question d’expression créative, et d’être honoré pour ma manière d’avoir du plaisir avec mon style est vraiment inattendu », a dit Céline Dion.

Francesco Yates
Photo courtoisie
Francesco Yates

La rock-star de la soirée Francesco Yates avait drapé un blouson de fourrure Xian sur une chemise diaphane.

Julie du Page
Photo Pierre-Paul Poulin
Julie du Page

Julie du Page, l’animatrice de la soirée, portait une robe sirène grise rehaussée de cristaux de la boutique Ariane Carle.

Lara Fabian
Photo Pierre-Paul Poulin
Lara Fabian

L’œil averti aura reconnu la signature de Marie Saint Pierre dans les tenues de Lara Fabian à l’émission La Voix. Mais pour cette sortie mondaine, la chanteuse a fait un arrêt à la boutique Montagne où elle a déniché la robe argentée parfaite pour l’occasion. Elle a accessoirisé la création Leinad de nombreuses bagues Lissa Bowie et d’une enveloppe Gucci.

Karla Welch et Tracee Ellis Ross
Photo AFP
Karla Welch et Tracee Ellis Ross

Absente de la soirée, la styliste des stars Karla Welch a reçu le Prix de la styliste de l’année. Artiste engagée et politisée (vous n’avez qu’à suivre son fil Instagram @karlawelchstylist), elle prouve ici son second degré en prenant la pose au bras de Tracee Ellis Ross, l’une de ses nombreuses clientes, vêtue du même survêtement Valentino.

Pierre Karl Péladeau et Élaine Léger
Photo Pierre-Paul Poulin
Pierre Karl Péladeau et Élaine Léger

Pierre Karl Péladeau était accompagné de l’avocate Élaine Léger. Elle avait fait appel aux services du designer Xavier Laruelle pour lui concevoir une robe en soie aux reflets lilas.

Les frères Awuye
Photo courtoisie
Les frères Awuye

Les frères Awuye, concepteurs de la griffe Atelier New Regime, étaient les premiers surpris de remporter le Prix du créateur de l’année - Catégorie mode masculine. « C’est beaucoup d’émotions et un boost de motivation. Il y a peu de temps, nous ne connaissions même pas les CAFA. Là, c’est tout le contraire, on veut collaborer avec l’organisme pour promouvoir encore plus notre industrie. Ce n’est pas uniquement une question de créer des vêtements, mais de pousser plus loin et d’alimenter la créativité. J’ai rencontré plusieurs personnes merveilleuses avec qui nous souhaitons collaborer », déclare Gildas Awuye, cofondateur et directeur général de l’Atelier New Regime.

Photo courtoisie

Maripier Morin n’avait pas de tenue deux jours avant l’événement. « J’ai donc fait appel à mes amis Simon et José Manuel de UNTTLD. Ils avaient une robe en mèche non doublée et Simon (Bélanger) a eu l’idée d’ajouter des franges. C’était mon troisième CAFA et chaque fois, j’ai porté une tenue UNTTLD », confie-t-elle. Du Prix de l’influenceur numérique de l’année qui lui a été décerné, elle a dit : « Je suis contente, mais pas tant pour moi que pour tous les efforts déployés pendant dix ans par mon équipe et surtout par Patrick Vimbor, mon styliste ». Et de l’événement, elle propose : « il faudrait ajouter la catégorie Mise en beauté afin de souligner le travail d’un artiste qui s’est illustré en maquillage ou en coiffure, car cela fait partie de cette industrie ».

Maripier Morin
Photo courtoisie
Maripier Morin