/finance
Navigation

Une entreprise qui éduque les jeunes sur les finances personnelles

«Il manquait un lien entre les étudiants et les institutions financières, pour leur permettre de se diriger vers les meilleurs produits selon leurs programmes d’études.»

Une entreprise qui éduque les jeunes sur les finances personnelles
Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

FinanceToiMieux (FTM), une firme de courtage spécialisée en financement pour étudiant, veut outiller sa jeune clientèle afin qu’elle puisse naviguer dans un contexte économique de plus en plus complexe. Considérant les manquements du système scolaire à cet égard, cette initiative répond à un besoin urgent.  

Alors qu’il était à la maîtrise, Francis Maheu, fondateur de FTM, a eu recours à une marge de crédit. 

«Je me suis rendu compte qu’il est extrêmement difficile de négocier avec les banques et de trouver les bonnes informations, même avec ma formation en finance», confie l’entrepreneur.

Francis Maheu, fondateur de FinanceToiMieux.com
Photo de profil Facebook
Francis Maheu, fondateur de FinanceToiMieux.com

De récents sondages indiquent qu’une grande portion de jeunes milléniaux se sentent désorientés face aux enjeux financiers. Dans bien des cas, leurs parents, qui ne sont pas nécessairement mieux outillés, seraient leur source d’information principale.

«Il manquait un lien entre les étudiants et les institutions financières, pour leur permettre de se diriger vers les meilleurs produits selon leurs programmes d’études.»

C’est ainsi qu’en 2014, il a lancé FinanceToiMieux, une compagnie de «référencement en marge de crédit étudiant».

Les étudiants avant tout

La PME se concentre essentiellement sur les étudiants, les personnes désirant retourner aux études et les récents diplômés. Ils bénéficient d’assistance dans l’élaboration d’un budget et obtiennent des avis sur les stratégies d’épargne à adopter. 

Cette offre de service est sans frais puisque FTM génère ses revenus par les commissions qu’elle reçoit des institutions prêteuses.

Sarah Wilhelmy, finissante en physiothérapie et ancienne cliente, confirme : «Je devais prendre en main mes finances. Je manquais de connaissances et ils m’ont aidée à comprendre quelles seraient les meilleures avenues pour moi selon ma situation. Ils ont pris le temps de m’expliquer les bases, comme les différences entre un CELI et un REER.»

À la conquête de nouveaux marchés

Depuis sa création, la compagnie aurait accompagné plus de 3000 jeunes dans leurs démarches.

En plus de ses bureaux à Sherbrooke, Québec et Montréal, Francis Maheu espère développer les marchés anglophone et américain dans les prochaines années. «Tout ce qu’on veut, c’est redonner le plus possible aux étudiants ».

Et si FinanceToiMieux peut générer des profits du même coup, voilà l’exemple parfait d’un projet gagnant-gagnant.

Une entreprise qui éduque les jeunes sur les finances personnelles
Courtoisie

L'entreprise est sur Facebook et a son site web