/news/health
Navigation

Lutte contre les maladies infectieuses et immunitaires: le CUSM reçoit un don de 15 M $

Nouveau CUSM
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) a reçu un don de 15 millions $ pour trouver des remèdes aux nouvelles menaces, comme le Zika ou la maladie de Lyme, et à la résistance aux antiobiotiques.

Avec cet argent de la Fondation Doggone de Montréal, l’Université McGill et l’Institut de recherche du CUSM vont regrouper 250 chercheurs pour lutter contre les maladies infectieuses et immunitaires.

«Des maladies que nous pensions avoir vaincues reviennent et d’autres encore plus complexes font surface», a souligné la vice-chancelière de l’Université McGill, Suzanne Fortier.

Les infections sont actuellement au deuxième rang des principales causes de décès à l’échelle mondiale. Les chercheurs s’inquiètent notamment de la résistance de plus en plus importante aux antiobiotiques, qui sont souvent les seuls traitements contre certaines maladies.

«Les antiobiotiques et les vaccins ont réduit de façon spectaculaire les décès reliés aux maladies infectieuses [...] mais ces avancées sont aujourd’hui menacées», a affirmé le Dr Don Sheppard du CUSM.

D’ici 2050, une personne dans le monde mourra à toutes les trois secondes d’une infection intraitable par les antiobitiques si rien n’est fait, a-t-il poursuivi.

La solution selon le chercheur se trouve dans le système immunitaire et la capacité des médecins à le manipuler.