/news/currentevents
Navigation

Attaque de Toronto: enquête sur des révélations sur le suspect

Attaque de Toronto: enquête sur des révélations sur le suspect
ILLUSTRATION AGENCE QMI, PAM DAVIES

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO | Le gouvernement ontarien a lancé une enquête après la publication d’une photo du principal suspect de l’attaque de Toronto ainsi que de certaines informations qui viendraient de la prison où il est incarcéré.

Dans un texte publié par le Toronto Sun, le chroniqueur Joe Warmington rapporte qu’Alek Minassian aurait dit en prison qu'il aurait préféré que les policiers tirent sur lui et qu'il n'avait pas de regret pour les victimes. Le quotidien cite des sources qui auraient parlé directement au suspect ou l'auraient entendu.

En plus de l’article, une photo dans laquelle on aperçoit le suspect de dos a également été publiée.

En prison, Minassian aurait parlé assez ouvertement de son dédain pour les femmes et de son message posté sur Facebook évoquant le mouvement «Incel» ou «célibataires involontaires».

Présumé responsable de l'attaque au camion-bélier qui a fait 10 victimes, il a été accusé mardi de 10 chefs de meurtre prémédité et de 13 chefs de tentative de meurtre. L’événement s’est produit lundi aux environs de 13 h 30 sur la rue Yonge, sur une distance de près de deux kilomètres.

Un porte-parole du ministère de la Sécurité communautaire & des Services correctionnels de l’Ontario a confirmé à l’Agence QMI l’ouverture d'une enquête.

«Le ministère enquête activement. Il n'est pas approprié que le ministère commente davantage les questions relatives aux ressources humaines individuelles», a indiqué par courriel Andrew Morrison, rappelant que le personnel se devait de se conformer à un code de conduite.

Minassian en prison près de la cellule du présumé tueur en série Bruce McArthur

Jeudi, le quotidien torontois a rapporté qu’Alek Minassian serait détenu au Centre de détention du sud de Toronto, à trois cellules de Bruce McArthur, le présumé tueur en série de 66 ans, accusé de huit meurtres touchant à la communauté gaie torontoise.