/news/health
Navigation

Cas de rougeole parmi les demandeurs d’asile

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Un cas de rougeole a été confirmé parmi des réfugiés hébergés dans un organisme d’aide pour les demandeurs d’asile à Montréal, et trois autres cas «probables» ont été identifiés par la Direction régionale de santé publique (DSP) de Montréal.

Il s’agirait de demandeurs d’asile faisant partie de la même famille et âgés de 8 à 26 ans.

«Certains d’entre eux auraient voyagé de la Roumanie à Montréal par avion le 2 avril 2018 et auraient utilisé les services d’un centre d’hébergement et d’un organisme d’aide pour demandeurs d’asile durant leur période de contagiosité», peut-on lire dans un appel à la vigilance lancé le 26 avril dernier par la DSP.

Selon des informations obtenues par «Le Devoir», ces derniers auraient été hébergés dans une résidence du YMCA de Montréal, jusqu’au 18 avril.

«L’identification des contacts est en cours. Il est possible que d’autres personnes, non adéquatement vaccinées, manifestent des signes et symptômes compatibles avec la rougeole au cours des prochaines semaines», a indiqué la DSP.

Une équipe, dont des infirmières, a été dépêchée par la DSP afin de détecter d’autres cas potentiels et une opération de vaccination a été mise en place.