/news/currentevents
Navigation

Le BST enquête sur un accident chez Rio Tinto IOC à Sept-Îles

Coup d'oeil sur cet article

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a dépêché deux enquêteurs à Sept-Îles, sur la Côte-Nord, pour faire la lumière sur un déraillement survenu à la gare de triage de la compagnie minière RioTinto IOC.

L’accident est survenu mardi après-midi à l’atelier de réparation des locomotives et des wagons où se trouvent généralement plusieurs employés.

L’accident n’a entraîné aucune blessure chez les employés, qui se trouvaient alors en pause.

Sur des photos obtenues par TVA Nouvelles, on peut apercevoir des équipements qui se sont entrechoqués dans l’atelier.

Certains ont été renversés lors de l’impact. Des coffres à outils ont endommagé.

L’accident serait dû à la perte de contrôle d’une série de wagons qui ont pénétré dans l’atelier, provoquant de nombreux dommages.

Le BST a peu de détails entourant l’événement, mais confirme qu’une enquête a été amorcée à la suite du déraillement de quatre wagons.

Les enquêteurs doivent arriver en fin d’après-midi à Sept-Îles.

Employés ébranlés

Plusieurs employés ont été ébranlés par l’événement.

Selon nos informations, les activités sont totalement interrompues actuellement à l’atelier de réparations.

RioTinto n’a fourni aucune information sur la nature de l’événement.

La porte-parole de l’entreprise, Claudine Gagnon, a confirmé qu’un accident est survenu mardi après-midi et qu’une enquête interne est en cours pour s’assurer que ce genre d’événement ne se reproduise plus.