/finance
Navigation

Par rapport à 2017, les ventes résidentielles ont augmenté de 10 % en avril

Bloc Immobilier Maison
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Les ventes résidentielles poursuivent leur essor dans la région de Montréal: par rapport à 2017, les transactions ont augmenté de 10 % en avril dernier, dans un marché de plus en plus favorable aux vendeurs.

Cette 38e hausse consécutive a donné lieu au meilleur mois d’avril en huit ans, a rapporté vendredi par communiqué la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM).

Les secteurs de la Rive-Sud (15 %), de Saint-Jean-sur-Richelieu (13 %) et de Laval et la Rive-Nord (12 %) sont ceux qui ont mené le bal en avril, devant Montréal (6 %) et Vaudreuil-Soulanges, qui est demeuré stable.

Les ventes ont été dopées par les copropriétés, 18 % plus de propriétés ayant changé de main. «Cela fait maintenant 12 mois consécutifs que la croissance des ventes dans ce segment se situe dans les deux chiffres», a-t-on indiqué. Le prix médian des copropriétés était de 245 350 $ le mois dernier, en hausse de 2 % par rapport à 2017.

Les maisons unifamiliales et les plex ont pour leur part connu une augmentation de 6 % en avril, avec un prix médian respectif de 317 000 $ (+ 4 %) et 500 000 $ (+ 3 %).

À noter qu’en avril, il y avait 17 % moins d’inscriptions sur le site Centris, soit 25 466, par rapport aux données enregistrées un an plus tôt.

«La diminution du nombre de propriétés à vendre fait en sorte que les conditions du marché sont de plus en plus favorables aux vendeurs», a souligné Mathieu Cousineau, président du conseil d'administration de la CIGM.