/news/currentevents
Navigation

Un pédophile texan a été arrêté au Québec

Le fugitif américain s’est mêlé aux migrants pour passer illégalement la frontière

Coup d'oeil sur cet article

Un fugitif américain s’est récemment mêlé aux demandeurs d’asile nigérians qui traversent illégalement la frontière, afin d’échapper à une sentence pour une affaire de pornographie juvénile.

« Sa fuite démontre qu’il cherche activement à échapper à sa sentence aux États-Unis, possiblement en se faisant déporter au Nigéria [par le Canada] », expliquent les autorités américaines dans leur demande d’extradition d’Adesanya Prince.

Prince, 49 ans, est présentement détenu au centre de prévention de l’immigration à Laval, en attente d’être renvoyé dans son Nigéria natal. Les autorités américaines veulent plutôt l’extrader au Texas, où il risque jusqu’à 20 ans de pénitencier pour possession de pornographie juvénile.

Bestialité

Le crime remonte au 5 janvier 2017 dans un commerce de Houston au Texas, quand Prince a envoyé trois vidéos pornographiques à une collègue de travail.

« Deux vidéos montrent des personnes adultes avoir des relations sexuelles avec des chiens, indiquent les autorités américaines dans la demande d’extradition. La troisième vidéo montrait un enfant en très bas âge de 2 à 4 ans, nu, avec un homme adulte. »

Lors de son interrogatoire, Prince a admis avoir envoyé les vidéos à sa collègue.

« Il a expliqué avoir reçu les vidéos d’un ami en décembre 2016, et qu’il les a gardées dans son téléphone cellulaire », peut-on lire dans le document de cour.

Prince a accepté de plaider coupable au crime qui lui était reproché. Mais il a ensuite pris la poudre d’escampette.

« Il est considéré comme une personne à risque de prendre la fuite », indique un agent de la Gendarmerie royale du Canada dans le document de cour.

Prince reviendra en cour d’ici les prochaines semaines, pour la suite des procédures d’extradition.