/finance/news
Navigation

Survivrez-vous à vos économies?

Survivrez-vous à vos économies?
Illustration fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Vos économies dureront-elles suffisamment longtemps pour vous offrir le niveau de vie que vous espérez à la retraite, et ce, jusqu’à la fin de vos jours ?

La seule façon d’y parvenir est d’économiser suffisamment et de contrôler le rythme de vos dépenses. Voici comment.

Une fois à la retraite, plusieurs commettent l’erreur de trop dépenser. Résultat, ils manquent d’argent et devront réduire drastiquement leur train de vie ou même retourner sur le marché du travail lorsqu’ils le peuvent encore.

André Lacasse, planificateur financier et conseiller en sécurité financière, explique qu’il est régulièrement témoin de deux types de situations.

« Je vois souvent des retraités de fraîche date se priver parce qu’ils craignent de manquer d’argent et, à l’inverse, des personnes de 69 ans qui doivent prendre un emploi à temps partiel pour réussir à joindre les deux bouts. »

Dans un cas comme dans l’autre, on est bien loin de la retraite idéale. Une bonne planification financière aide pourtant à éviter de telles problématiques.

Une erreur courante

« Beaucoup de gens pensent que planifier sa retraite consiste à cotiser à son REER chaque année au mois de février. Mais on est bien loin du compte », souligne André Lacasse.

En effet, en naviguant à vue, comment savoir si l’on pourra bel et bien atteindre son but ? Dans ce domaine, la planification est donc l’une des clés du succès, car elle permet de savoir de combien d’argent on aura besoin.

N’oubliez pas que compte tenu de l’espérance de vie, vous pourriez être à la retraite pendant plus de 30 ans ! Erreur courante : bien des gens oublient de tenir compte du taux d’inflation, qui érode progressivement les revenus des retraités. « Même s’il n’est que de 2 % par an, il faut comprendre qu’au bout de deux décennies, cela représentera 40 % », mentionne M. Lacasse.

Un tel plan aide aussi à savoir ce qu’on peut se permettre de dépenser sans compromettre son revenu de retraite à long terme. « Des outils de simulation de calcul peuvent réaliser des projections ; ce sont de bons indicateurs pour savoir à quel moment nos économies seront épuisées. Certains paramètres changeant constamment – le rendement des placements, le niveau de cotisation, par exemple –, il faudra refaire cet exercice régulièrement, de préférence chaque année », recommande André Lacasse.

Adapter sa stratégie de retraite

Parce qu’elle permet de voir venir, la planification de retraite permet aussi d’adapter sa stratégie en fonction de son objectif et de l’évolution de sa situation.

« Avec un plan, on sait ce que l’on doit faire pour atteindre son but. Si l’on s’y prend plusieurs années avant la retraite, on aura à sa disposition tout un éventail de solutions : par exemple limiter ses dépenses pour contribuer davantage à son REER avant la fin de sa vie active, diversifier ses placements, envisager de vendre sa propriété à partir d’un certain âge pour renflouer ses revenus, etc. », énumère André Lacasse. Ne faites pas l’autruche et bâtissez votre plan de retraite dès maintenant !

Conseils

  • Réduire ses dépenses aide à économiser davantage avant la retraite et à avoir un niveau de vie moins coûteux après celle-ci. « Pour y parvenir, on doit faire un budget et réfléchir à ce qui est important pour nous. Plusieurs outils très faciles à utiliser sont disponibles en ligne. Cet exercice aide à réaliser là où l’on dépense trop et là où l’on pourrait couper sans trop se priver », mentionne André Lacasse.
  • À long terme, de petits changements apportés à nos habitudes peuvent peser lourd dans la balance. Vous seriez surpris de voir ce que peut coûter sur un an un dîner pris à l’extérieur chaque semaine, et ce que ce montant, s’il était investi, pourrait vous rapporter.
  • Pour que vos économies durent longtemps, à la retraite, il faut adapter les dépenses à la diminution des revenus. Par exemple, au lieu d’acquérir le modèle de l’année, gardez votre auto déjà payée ou achetez-en une d’occasion.