/entertainment/tv
Navigation

La femme mise de l’avant au gala Artis

Ariane Moffatt reprendra une chanson de Pink lors d’un numéro spécial

La femme mise de l’avant au gala Artis
Photo d'archives, Sébastien St-Jean

Coup d'oeil sur cet article

Ariane Moffatt, Patrice Michaud, Yama Laurent, Marie-Ève Janvier et Alex Nevsky participeront au gala Artis dimanche. Ils fouleront les planches du Théâtre Denise-Pelletier au cours d’une soirée qui accordera une place prépondérante aux femmes, histoire de faire écho aux manchettes des huit derniers mois.

Pour présenter les finalistes au titre de Personnalité féminine de l’année, Ariane Moffatt reprendra – au piano – une chanson de Pink, une chanteuse reconnue pour promouvoir l’égalité des sexes.

« À cause de l’actualité et avec tout ce qui s’est passé, on a décidé de mettre la femme à l’avant-plan dans le gala, révèle Jean-Philippe Dion, qui agit à titre de producteur au contenu en plus de coanimer la cérémonie avec Maripier Morin. La femme est mise en évidence, beaucoup plus que l’homme, parce qu’on voulait essayer de rétablir une forme d’équité. Je suis fatigant avec ça, mais je n’arrête pas de dire que 2018, ça doit être l’année des femmes. »

Des chansons d’amour

Autre détail quant au contenu du gala, le numéro d’ouverture, mis en scène par Jean-François Blais, réunira Patrice Michaud, Alex Nevsky, Marie-Ève Janvier et Yama Laurent, la plus récente gagnante de l’émission La Voix. L’heureuse élue a participé aux répétitions du segment lundi, moins de 24 heures après avoir remporté le titre sous une pluie de confettis.

« Maripier et moi, on pensait qu’elle allait être fatiguée, mais non !, raconte Jean-Philippe Dion. On avait la chair de poule aux répétitions. Elle s’est mise à faire des notes pas possibles. On capotait ! Elle chante vraiment comme une bombe. »

L’animateur parle d’un grand numéro de variétés articulé autour de chansons d’amour. Marie-Ève Janvier y interprétera d’ailleurs un succès de Céline Dion.

« On ouvre le show comme on avait envie de l’ouvrir : en donnant de l’amour au public et aux artistes, déclare Jean-Philippe Dion. C’est “over the top...” avec des danseurs, du champagne, des bonbons et des barbes à papa de 7 pieds ! C’est sucré, c’est réconfortant et c’est très deuxième degré. »

Un gala « gentil »

En entrevue au Journal, les animateurs annoncent un gala « gentil », loin de l’humour souvent grinçant des autres cérémonies de remise de prix.

« On ne nous a pas choisis pour qu’on brasse la cage, pour qu’on soit incisifs ou pour qu’on lance des couteaux à tout le monde », souligne Maripier Morin.

« Après l’année de m... qu’on a eue, on veut faire une soirée où on se prend dans nos bras et on se dit qu’on s’aime, poursuit la double finaliste. Parce que c’est de ça qu’on a besoin. On n’a pas besoin de claques sur la gueule. »


TVA présente le 33e gala Artis dimanche soir à 20 h. La cérémonie sera précédée d’une émission tapis rouge pilotée par Anouk Meunier et Patrice Bélanger.