/finance
Navigation

Le taux de chômage varie peu en avril

Bloc Emploi chômage
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le taux de chômage a peu varié au pays et dans la Belle Province au cours du mois d’avril, a fait savoir Statistique Canada vendredi. À l'échelle canadienne, il s'est maintenu à 5,8 % tandis qu’il s’est établi à 5,4 % au Québec.

Aussi bien l'emploi que le taux de chômage ont peu varié en avril dans la province. «Comparativement à 12 mois plus tôt, le nombre de personnes en emploi a progressé de 73 000 dans la province, surtout sous l'effet de hausses enregistrées aux deuxième et quatrième trimestres de 2017», a mentionné l’agence fédérale.

Sur un an, ce sont donc 143 100 emplois à temps plein qui ont été créés et 70 300 emplois à temps partiel qui ont été perdus.

Dans le cas du taux de chômage, il a légèrement reculé pour atteindre 5,4 %. Selon l'Institut de la statistique du Québec, c’est en raison d'une baisse de la population active (- 22 800) de mars en avril.

Vigueur du marché

Dans son «Indice de l'emploi d'avril 2018», l’Institut du Québec (IdQ) note que la vigueur du marché du travail demeure stable sur un an, et ce, malgré les pertes mensuelles d’emplois à temps plein (-21 500).

«La qualité des emplois est en hausse depuis un an, souligne l’IdQ. On observe plusieurs changements au niveau des composantes de l’indice. La croissance de l’emploi bien rémunéré s’améliore et la croissance de l’emploi à temps plein atteint un bon rythme de croissance. La croissance de l’emploi des secteurs privé et public ainsi que celle des salaires est en baisse par rapport à avril 2017.»

Ailleurs au pays, l’emploi a crû de 278 000 ou 1,5 % par rapport à 12 mois plus tôt, et ce, principalement en raison du travail à temps plein (+378 000 ou +2,6 %). En revanche, le travail à temps partiel a reculé de 100 000 ou 2,8 % sur la même période.

«Au cours de la période de 12 mois ayant pris fin en avril, le nombre d'heures travaillées s'est accru de 1,9 %», a fait savoir Statistique Canada.

Plus de femmes, moins de jeunes

D’un point de vue démographique, l'emploi a augmenté chez les femmes du principal groupe d'âge actif (25 à 54 ans), de mars à avril, mais a reculé chez les jeunes.

«Chez les jeunes de 15 à 24 ans, l'emploi a diminué de 23 000 en avril, et la baisse est entièrement attribuable à un recul du travail à temps partiel», précise-t-on.

Dans les provinces, l'emploi a baissé en Saskatchewan, mais a augmenté au Manitoba et en Nouvelle-Écosse, tandis qu’en Ontario l'emploi s'est maintenu en avril et le taux de chômage a peu varié à 5,6 %.

Par ailleurs, l’agence fédérale note que le taux de chômage au pays, «ajusté selon les concepts américains, s'est établi à 4,9 % en avril, comparativement à 3,9 % aux États-Unis».