/finance/business
Navigation

Deux fournisseurs de cannabis de la SAQ fusionnent pour 3,2 milliards $

La plus grosse transaction dans le secteur au pays

Bloc cannabis médical
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Deux importants fournisseurs de cannabis de la Société des alcools du Québec (SAQ) se fusionnent. Le producteur de cannabis Aurora de l’Alberta avale le producteur ontarien MedReleaf. La transaction s’élève à 3,2 milliards $.

C’est la plus importante transaction à survenir dans le secteur du cannabis au pays.

Après d’intenses discussions, les deux entreprises ont décidé de s’unir. La transaction va créer le plus gros producteur de cannabis au pays. La production annuelle d’Aurora sera de 570 000 kilos de cannabis.

L’entreprise possèdera neuf usines de production au Canada et deux au Danemark avec un réseau de distribution en Amérique du Nord, en Europe, en Amérique du Sud et en Australie.

Contrat avec la SAQ

Aurora et MedReleaf ont conclu le mois dernier avec la SAQ d’importants contrats pour fournir les futurs magasins de la Société québécoise de cannabis (SQDC).

MedReleaf doit fournir à la SAQ plus de 8000 kilos de cannabis par année sur trois ans alors qu’Aurora a une entente pour livrer 5000 kilos de pot par année sur trois ans.

La filiale de la SAQ, la SQDC, prévoit ouvrir 20 succursales au Québec dès la légalisation du cannabis à des fins récréatives au Canada prévu d’ici la fin de l’été. D’ici trois ans, la SQDC prévoit ouvrir jusqu’à 150 succursales au Québec.

Mouvement de consolidation

Le mouvement de consolidation au sein de l’industrie du cannabis se poursuit au pays.

En janvier dernier, Aurora avait mis la main sur le producteur de cannabis CanniMed de Saskatoon.

Le producteur Canopy Growth a de son côté convenu d’acquérir lundi 33 % des actions du producteur en serres BC Tweed Joint Venture Inc. Une transaction de 374 millions $.

Les actions de Canopy Growth seront par ailleurs dorénavant accessibles aux investisseurs à la Bourse de New York (NYSE).

À la Bourse de Toronto, le titre de MedReleaf cotait lundi matin à 24,90 $ alors que celui d’Aurora cotait à 8,07 $.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.