/news/politics
Navigation

Le PLQ a fait du « bon travail », dit le... caquiste

Le Parti québécois présentera Diane Lavallée dans Taschereau

POL-CANDIDAT-CAQ-GROULX-ERIC GIRARD
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits Le chef François Legault a accueilli l’économiste Éric Girard (à gauche) dans la Coalition avenir Québec, hier, à Boisbriand.

Coup d'oeil sur cet article

Présenté comme le futur ministre des Finances d’un éventuel gouvernement caquiste, le candidat Éric Girard a soutenu hier que le gouvernement Couillard avait fait du « bon travail ». Même qu’il n’aurait pas été « farfelu » pour lui de porter les couleurs du PLQ le 1er octobre.

« Ça n’aurait pas été complètement farfelu que j’aille avec le Parti libéral. Il s’est fait du bon travail là. Il y a certainement des choses à améliorer, mais, pour moi, l’accent sur l’éducation et sur la création de la richesse, et le chef ont joué [dans ma décision de joindre la CAQ] », a expliqué M. Girard.

Vice-président et trésorier à la Banque Nationale où il a œuvré pendant 24 ans, Éric Girard a été présenté comme une candidature économique vedette pour la CAQ. Certains le voient déjà comme le futur ministre des Finances, ce qu’a refusé de confirmer le chef François Legault, hier.

« Il y a une expression en anglais, le stewardship, ce qui veut dire la gestion responsable de nos institutions, prendre soin de ce qui nous est confié et le rendre meilleur, et c’est ça que je voudrais accomplir », a dit M. Girard.

Ce dernier a été candidat défait du Parti conservateur du Canada aux élections fédérales de 2015.

Pas dans son comté

M. Girard est né à Sept-Îles, il a grandi à Québec et il habite Montréal depuis de nombreuses années. S’il est élu, il se trouvera à présenter un comté qu’il n’habite pas. Il affirme que cela ne l’empêchera pas de bien défendre les intérêts des citoyens de Groulx (Boisbriand, Rosemère et Sainte-Thérèse), entre autres en ce qui a trait aux problèmes de circulation qui affligent ce territoire.

Lavallée au PQ

Par ailleurs, c’est Diane Lavallée qui portera les couleurs du Parti québécois (PQ) dans Taschereau, seule circonscription péquiste de la région de la capitale. L’actuelle députée Agnès Maltais a annoncé qu’elle ne sera pas candidate en octobre.

POL-CANDIDAT-CAQ-GROULX-ERIC GIRARD
Photo d'archives

Ancienne présidente de la Fédération des infirmières, Mme Lavallée a occupé d’importantes fonctions comme celles de sous-ministre adjointe aux Affaires municipales et secrétaire à la Condition féminine.

Elle fut candidate pour le PQ dans Jean-Talon en 1994, élection qu’elle avait perdue par 25 voix.

– Avec monjournal.ca