/sports/hockey
Navigation

Coupe Mémorial: le pari de John Paddock

Inactif depuis plus de deux mois, le gardien Max Paddock a brillé dans la victoire de 3-2 des Pats de Regina aux dépens des Bulldogs de Hamilton, vendredi soir, au Brandt Centre.
AFP Inactif depuis plus de deux mois, le gardien Max Paddock a brillé dans la victoire de 3-2 des Pats de Regina aux dépens des Bulldogs de Hamilton, vendredi soir, au Brandt Centre.

Coup d'oeil sur cet article

REGINA – Il est rare que les dirigeants d’un club patientent jusqu’à 48 heures avant le début du tournoi avant d’identifier leur gardien de confiance à la coupe Mémorial.

Après mure réflexion, l’entraineur en chef des Pats de Regina John Paddock a finalement opté pour son neveu Max Paddock.

Ce gardien recrue de 17 ans avait raté la seule ronde éliminatoire des Pats après avoir reçu une blessure à l’entrainement quelques jours avant le début du duel face aux Broncos de Swift Current.

Max Paddock, qui avait joué son dernier match de la saison régulière il y a plus de deux mois (le 16 mars), n’a pas paru rouillé vendredi soir, face aux Bulldogs de Hamilton, repoussant 31 de leurs 33 lancers.

Pendant ce temps, le vétéran Ryan Kubic qui avait protégé les filets pendant sept matchs de la série face aux Broncos a surveillé l’action du bout du banc.

«Pourquoi Max? Il n’y a pas de raisons particulières. Dans la série contre Swift Current, notre gardien n’a pas été responsable d’une défaite», a mentionné John Paddock lors de son point de presse à la suite d’une victoire de 3-2 contre les Bulldogs.

«Ryan a été très bon durant le dernier droit de la saison. Pour l’instant, il ne joue pas, mais nous avons vu ce qui s’est passé avec Pekka Rinne lors du 7e match (de la série entre les Predators et les Jets). Ryan doit être prêt à toute éventualité.»

Les Pats disputeront leur prochain match au tournoi de la coupe Mémorial dimanche après-midi (17 h locales) face au Titan d’Acadie-Bathurst.