/weekend
Navigation

Goldwater tout en douceur

Anne-France Goldwater
Photo courtoisie Anne-France Goldwater

Coup d'oeil sur cet article

La nouvelle émission d’Anne-France Goldwater a trouvé son titre. Après avoir passé sept ans à jouer les arbitres à V, la célèbre avocate tourne la page et remplira les fonctions de conciliatrice dans Goldwater à l’écoute à Canal Vie.

Cet automne, Me Goldwater mon­trera une toute nouvelle facette d’elle-même dans cette série de 13 épisodes produite par Media Ranch. Dans chaque émission, elle tentera d’aider des couples à résoudre leurs problèmes : qu’ils soient en instance de divorce/séparation (garde du chien, répartition des meubles), qu’ils tentent de réparer les pots cassés (infidélité)

ou qu’ils essaient de prévenir un conflit potentiel (écart de revenus, nouvel emploi).

Tout au long du processus, elle sera accompagnée d’un psychologue pour offrir aux participants les meilleurs conseils.

Changer la perception

Anne-France Goldwater espère que Goldwater à l’écoute changera plusieurs idées préconçues à son égard.

« Oui, je suis reconnue comme étant un pitbull du droit, mais ce qu’on ne voit jamais, et c’est la même chose pour tous les avocats, c’est le talent qu’il faut développer pour concilier les différends. Surtout en droit familial. En droit commercial ou corporatif, vous êtes libre de massacrer la partie adverse parce que vous n’allez jamais la revoir. Si votre plombier a mal rénové les tuyaux de votre duplex, vous pouvez le traiter d’imbécile parce que vous n’allez plus jamais le croiser. Mais quand vous êtes en chicane avec quelqu’un que vous aimez encore ou que vous avez déjà aimé, et que vous avez des enfants avec cette personne, c’est plus délicat. »

Les tournages de Goldwater à l’écoute débutent le mois prochain. L’avocate dit avoir hâte de tester ses talents de conciliatrice.

« La conciliation, ça prend beaucoup plus de doigté qu’un vrai procès, affirme-t-elle. Parce qu’au tribunal, quand je représente un client, j’attaque­­­ la position de l’autre et c’est tout. Dans cette émission, je vais devoir­­­ faire preuve de douceur et d’assez­­­ de patience pour guider les gens vers une solution qui convient à tout le monde. »

Une justice accessible

Ce nouveau projet télé arrive à point nommé pour Anne-France Goldwater. En effet, L’Arbitre tirera sa révérence l’automne prochain à V. En entrevue, la célèbre avocate raconte avoir pleuré à chaudes larmes quand elle a appris la nouvelle.

« J’ai adoré ce travail. J’ai adoré l’opportunité de parler avec des gens qui n’auraient jamais eu les moyens d’engager un avocat. Parce que la justice doit être accessible à tous. C’est ce que mon père m’a enseigné. C’est ce qu’on m’a appris à l’université. »

« Je suis très heureuse de continuer à jouer ce rôle dans Goldwater à l’écoute. Je trouve cela très valorisant­­. »­­­


►Canal Vie cherche toujours des candidats pour Goldwater à l’écoute. Le recrutement est ouvert à tous les couples au canalvie.com.