/24m/transports
Navigation

Des taxis électriques dans les rues de Laval dès cet été

Sur la photo: le président de la Coop, Georges Tannous; la ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau et le maire de Laval, Marc Demers.
PHOTO COURTOISIE/COOP TAXI Sur la photo: le président de la Coop, Georges Tannous; la ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau et le maire de Laval, Marc Demers.

Coup d'oeil sur cet article

LAVAL – La Coop des propriétaires de taxi de Laval compte se doter de voitures électriques en vue de se passer complètement des voitures à essence.

Dans un premier temps, la Coop va se doter de 30 voitures électriques, dont huit Tesla, pour un projet pilote de trois ans. Les véhicules, déjà commandés, devraient commencer à faire leur apparition dans les rues de Laval d'ici la fin de l'été, a annoncé l'entreprise mardi.

En parallèle, 25 bornes de recharge électrique dédiées aux taxis seront installées dans la ville. Le coût total du projet, évalué à 3,4 millions $, est déboursé à parts égales par la Coop et le ministère des Transports (1,6 million $ chacun), tandis que le reste est assumé par différents partenaires, dont la Ville de Laval et Hydro-Québec.

Les trois prochaines années permettront de tester à fond les capacités des véhicules électriques et, plus particulièrement, l'autonomie et la durée de vie des batteries. En effet, les véhicules seront sur la route en tout temps, à l’exception des moments nécessaires pour recharger les batteries.

«Un tel projet va nous permettre de mieux comprendre les conditions réelles d'utilisation de voitures électriques et de nous adapter en conséquence. C'est le cas notamment du transport adapté qui représente un important défi sur le niveau résiduel d'autonomie de la batterie de ces véhicules», a fait valoir le président de la Coop, Georges Tannous, par communiqué.

L'arrivée des 30 voitures électriques, qui remplaceront 30 voitures à essence, permettra d'éviter la production de 1124 tonnes de CO2, estime l'entreprise.

Si ce projet pilote s'avère concluant, la Coop compte convertir à 100 % sa flotte de 216 voitures, pour avoir seulement des véhicules électriques ou hybrides.